AU ROTARY, ON NE SE SERRE PLUS LA MAIN, MAIS ON SE SERRE LES COUDES

Rotary Mag 800 - Avril 2020
Image AU ROTARY, ON NE SE SERRE PLUS LA MAIN, MAIS ON SE SERRE LES COUDES

TEXTE DE FRANÇOISE DURAND

 

Depuis quelques jours, les Rotary clubs ne se réunissent plus. Dans le monde entier, tombent des messages des gouverneurs et des présidents de clubs incitant les Rotariens à annuler ou reporter selon les cas les manifestations, les séminaires et même les réunions statutaires, afin de limiter tout risque de contamination au Covid-19.

 

Pour contrer l'épidémie, la première manifestation qui a été annulée est la conférence à l’UNESCO que le président Mark Maloney devait présider sur le thème de la paix, dans le cadre du 75ème anniversaire des Nations Unies. Cette grande rencontre ne sera malheureusement pas reportée, l’agenda de Mark Maloney et le planning de l’UNESCO ne laissant aucun créneau disponible.

Puis, au regard de la progression des risques sanitaires et des instructions administratives, districts et clubs ont annulé leurs autres manifestations. En effet, tous sont conscients que la santé et la prévention des maladies est l’un des axes stratégiques du Rotary et qu’il ne peut être envisagé de ne pas avoir une attitude responsable et de prendre le moindre risque.

 

Une attitude responsable
Rappelons d’abord que respecter un strict protocole de vigilance s’impose à tous ; le principe de précaution doit s’appliquer de façon impérative par les mesures de protection (mains, contacts, …) qui sont précisées sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/francais-simplifie-falc.


L’attention de tous les Rotariens se porte sur les personnes de soixante-dix ans et plus ainsi que sur toutes celles qui sont fragilisées par une comorbidité avérée et chacun veille à prendre toute précaution personnelle. Les consignes de fermeture d’un grand nombre d’établissements recevant du public invitent à ne pas négliger le respect des mesures de protection sanitaire.


Dans les districts français de la métropole, toutes les manifestations sont suspendues jusqu’à fin avril ; à l’issue de cette période, elles pourront être reprogrammées en fonction de l’évolution de la situation. Dans les autres districts francophones, des décisions similaires sont prises selon les circonstances et les Rotary clubs sont à l’écoute des collectivités dans lesquelles ils sont implantées.


Le printemps est une période où de nombreuses occasions de rencontre sont organisées au sein du Rotary, qu’il s’agisse de séminaires de formation pour les comités des clubs, et d’assemblées de formations pour l’ensemble des Rotariens et de conférences de districts, souvent source d’idées et d’information. Les gouverneurs ne manquent pas d’informer les Rotariens au fur et à mesure de l’évolution des évènements. Il en sera de même pour la convention internationale du Rotary à Honolulu qui à l’heure où nous écrivons ne fait pas l’objet d’une annulation.


Depuis la Seconde Guerre mondiale, c’est la première fois que les Rotary clubs ne peuvent plus se réunir officiellement à cette échelle. La suppression de ces réunions représente une grande gêne pour la vie des clubs. Heureusement, certains clubs organisent déjà des réunions statutaires par internet : Skype et Zoom selon les cas sont appelés à aider les clubs « traditionnels » à devenir pour un temps des e-clubs ! Ces initiatives permettent de ne pas distendre les liens entre les Rotariens et de poursuivre les actions engagées qui verront leur résultat dans quelques mois. Se retrouver derrière son ordinateur est moins convivial que les réunions hebdomadaires habituelles mais soude des membres qui parfois se sentent un peu isolés.


Le télétravail se met en place dans les entreprises, tout comme dans les Rotary clubs ! Cela n’est pas toujours facile pour le personnel comme pour les dirigeants bien que nous ayons la chance de disposer d’outils qui nous donnent le moyen de ne pas arrêter toute l’activité économique et sociale. Les Rotary clubs se mettent en ordre de marche de façon à ce que la reprise de leurs activités se fasse sans difficultés. Certains demandent aux participants des manifestations annulées (concerts, représentations théâtrales…) s’ils sont prêts à abandonner les frais d’inscription déjà engagés pour les donner aux actions pour lesquelles ces manifestations étaient prévues. D’autres regardent autour d’eux quel soutien ils peuvent apporter à des structures ou à des organisations qui ont dû fermer leurs portes, d’autres enfin travaillent dès aujourd’hui sur leur programme d’actions de septembre.

 

Des mesures strictes pour les actions avec la jeunesse.
Les réunions et manifestations avec les jeunes sont elles aussi annulées. Outre l’annulation des JRJ, tous les Bus Trips sont annulés jusqu’en juin 2020 et la décision des Bus Trips de juin 2020 sera prise fin avril. De plus, toutes les réunions avec les students en échange (qu’ils soient Français ou étrangers) sont annulées et font éventuellement l’objet de visioconférence. Les déplacements des students en échange et les regroupements de students sont interdits.


Le Centre rotarien pour la jeunesse https://www.crjfr.org/ est à l’écoute des dirigeants des programmes d’échange de jeunes Youth Exchange (YEO) et des familles pour étudier tous les cas particuliers. Les Rotary clubs sont conscients de leur responsabilité vis-à-vis de tous ces jeunes en séjour à l’étranger.

 

De nouvelles opportunités d’actions
Un certain nombre de clubs et de districts dans le monde saisissent l'occasion pour devenir des leaders dans leurs communautés et font un excellent usage de la technologie en cette période de besoins. Par exemple, un Rotary e-club en Italie a organisé une séance en ligne en direct sur la sensibilisation à COVID-19, un club taïwanais a travaillé avec des entreprises et une association de pharmaciens pour faire don de 1 600 bouteilles de désinfectant pour les mains à la ville de Ji-Long, et des Rotary clubs au Sri Lanka ont aidé à mettre à jour les logiciels et le matériel du bureau de promotion de la santé pour l'aider à diffuser ses messages sociaux.


Vous trouverez toutes les dernières informations sur la page www.rotary.org dédiée à COVID 19.

 

Une guerre sanitaire
Face à cette guerre sanitaire, les Rotariens devront faire montre d’endurance et être organisés dans une épreuve souvent estimée à trois mois par les médecins hospitaliers. Le manque à gagner pour la société sera élevé ; les Rotary clubs y pensent et sont prêts à se serrer les coudes pour que leurs actions ne perdent pas en efficacité.

 

Rappel des manifestations annulées au printemps 2020 :
Journées rotariennes de la jeunesse à Reims, JRJ,
Conférence présidentielle à l’UNESCO à Paris,
Colloque « L’emploi demain, évolution ou révolution » à Monaco,
Conférence présidentielle à l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture à Rome
… ainsi que tous les lotos, salons des vins et terroirs, fêtes des plantes, brocantes, marchés aux livres organisés par les Rotary clubs.

 

16 millions d’heures bénévoles offertes par les Rotariens dans le monde chaque année.

Dans la même rubrique

Image L'application Rotary club  locator en maintenance

10/05/2024 -

L'application Rotary club locator en maintenance

Nous souhaitons résoudre un problème persistant avec notre application mobile Rotary Club Locator. Veuillez nous…

Lire
Image SHELTERBOX INTERVIENT À GAZA

01/06/2024 - Magazine 850 - Juin 2024

SHELTERBOX INTERVIENT À GAZA

Créé en Angleterre par des Rotariens en l’an 2000, administré par des Rotariens, ShelterBox est…

Lire

Rechercher un club

la boutique s'abonner