LE COUPLE FRANCO-ALLEMAND PAR L’AMITIÉ ROTARIENNE

La convention de Hambourg l’an dernier puis l’entrée en fonction d’Holger Knaack, membre du Rotary club Herzogtum Lauenburg-Mölln, à la présidence du Rotary International ont mis l’Allemagne au centre de l’actualité rotarienne. Le dynamisme des Rotariens d’outre-Rhin, marqué par une progression régulière des effectifs, s’accompagne parfois d’actions conduites avec leurs amis de France. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image LE COUPLE FRANCO-ALLEMAND PAR L’AMITIÉ ROTARIENNE

Les relations franco-allemandes au Rotary s’illustrent par l’emblématique Comité Inter Pays France-Allemagne, l’existence de clubs transfrontaliers, mais aussi par de nombreuses manifestations communes entre les clubs des deux rives du Rhin, dont certaines sont pérennes et d’envergure.

 

 

La voie tracée pour les Comités inter pays

 

La création du Petit comité franco-allemand, en 1931, fut le point de départ des Comités inter pays (CIP), activité multi-districts qui promeut l’entente internationale. Ce sont en effet des Rotariens allemands et français, dont la plupart s’étaient combattus pendant la Grande guerre, qui lancèrent ce grand projet de rassemblement dont le but est la compréhension réciproque, condition indispensable pour la paix.  Aujourd’hui existent plus de 230 CIP dans le monde rotarien, l’un des plus actifs étant le CIP France-Allemagne. Ce dernier s’est notamment illustré par l’organisation de Ryla* internationaux, incluant de jeunes Allemands, Français et parfois Polonais. En janvier dernier, le CIP France-Allemagne a participé à la remise des prix d’excellence de l’Université franco-allemande (UFA) qui récompense chaque année les meilleures thèses. Cette année, la cérémonie a eu lieu dans les salons du Palais Beauharnais, résidence de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris.

 

Un émouvant hommage aux victimes du terrorisme en France a eu lieu le 7 avril dernier à l’ambassade de France à Berlin : la section allemande du CIP France-Allemagne a remis la somme de 22 000 € destinée à aider Hugo et Mathieu, deux enfants de policiers tués lors d’attentats à Paris. Cette somme a été collectée pendant des mois par les Rotariens allemands grâce à la vente de pin’s, prouvant leur empathie envers les personnes particulièrement affectées.

 

 

Des clubs transfrontaliers entreprenants

 

Il n’existe qu’une douzaine de Rotary clubs dans le monde partagés de part et d’autre d’une frontière, dont deux entre la France et l’Allemagne. Tous deux rassemblent à part presque égale des Rotariens des deux pays et alternent leurs réunions en France ou en Allemagne. Le Rotary club Forbach Goldene Bremm Saar entreprend régulièrement des échanges sur l’orientation post-bac d’étudiants et apporte soutien financier et conseils pour des créations d’entreprises des deux côtés de la frontière. Au lendemain de la réouverture post Covid des frontières entre la France et l’Allemagne, ce club a planté un arbre de l’amitié au Jardin franco-allemand à Sarrebruck. A cette occasion, rotariens français et allemands se sont retrouvés – pour la première fois après quatre mois – équipés de pelles et de bêches. « La réouverture des frontières et l’arrêt des contrôles sont des signaux rassurants pour une coexistence en parfaite entente au cœur de l’Europe. Grâce à cette plantation d’arbre, nous souhaitons donner un signal fort en vue de l’amitié et de la tolérance », explique Christine Klos, Présidente 2019-2020 du club transfrontalier.» L’autre club transfrontalier, le Rotary club des Deux Brisach, soutient des initiatives du lycée franco-allemande de Freiburg. Début 2020, un concert de musique classique était donné en faveur d’étudiants en musique non membres de l’union européenne, sur le thème « La musique connecte le monde ». Les organisateurs avaient pris soins de choisir des morceaux de compositeurs tels que Bach ou Debussy…

 

 

Des actions communes renforcées

 

Dans la mesure où 325 Rotary clubs français et allemands sont jumelés, ce qui représente pour les deux pays le plus grand nombre de clubs contact, les actions communes sont légion, ce qui permet souvent d’obtenir des subventions mondiales de la Fondation Rotary.

La récente crise sanitaire a vu des clubs français et allemands unir leurs efforts, sans demande de soutien de la Fondation Rotary. C’est notamment le cas des Rotary clubs Sélestat et Ulm qui se sont mobilisés pour offrir à l’hôpital de Sélestat un respirateur très onéreux, prouvant la solidité de plus de 60 ans de jumelage. Coïncidant avec les célébrations de l’armistice du 8 mai et de la Journée européenne du 9 mai, cette remise de respirateur est un hasard qui traduit le destin de deux peuples soucieux de transcender main dans la main les frontières.

Lors de la crise sanitaire, le Rotary club Köln Bonn Millenium a soutenu son club contact - le Rotary club Paris Alliance - dans le financement accordé à l’Institut Pasteur pour sa recherche contre la Covid-19, tout comme il le fait régulièrement dans le financement d’actions contre le paludisme.

 

20 lycéens bordelais et 20 lycéens de Lübeck se sont rencontrés pendant une semaine au Centre Albert Schweitzer de Niederbronn-les-Bains en Alsace. Cette initiative des Rotary clubs Bordeaux-Ouest et Lübeck-Burgtor consolide les relations franco-allemandes, promeut un devoir de mémoire et amène les jeunes à réfléchir sur le thème de l’Europe. Parmi les activités encadrées par leurs professeurs : visite des champs de bataille de Verdun, du musée Robert Schuman, du parlement européen. Des travaux en ateliers sont conduits sur le thème : « l’Europe d’hier, d’aujourd’hui et de demain ».

 

Des initiatives de Rotary clubs français sont parfois rejointes par des clubs d’outre-Rhin ; c’est par exemple le cas de l’opération « Une femme, une rose » lancée par le Rotary club alsacien Ensisheim, reprise par 25 clubs français et le club allemand Neuburg an der Donau. Cette opération de ventes de roses au profit de personnes en grande difficulté, initiée en 1996, voit ce club allemand vendre à lui seul 5 000 roses dès sa deuxième participation. Des débuts prometteurs pour une opération qui s’internationalise. Une action commune internationale peut prendre un aspect spectaculaire quand des cyclistes du Rotary club Baden Baden Merkur rejoignent leurs amis du Rotary club Reims-en-Champagne, pédalent ensemble pour sensibiliser le public au handicap mental ; l’équipée franco-allemande franchit ensemble la frontière pour terminer le périple débuté à Reims pour s’achever à Baden Baden dans une ambiance festive.

 

Ancienne gouverneure du district 1790 (Lorraine et Haute-Marne), Cordula Hildebrandt vient d’être nommée responsable des relations franco-allemandes, fonction créée cette année par son district…et qu’elle occupe déjà dans le district voisin allemand 1860. « Je vais proposer un concours des meilleures actions réalisées conjointement par un Rotary club français et un Rotary club allemand. » Ce concours bénéficierait du soutien des deux districts ; elle suggère également d’organiser une journée rotarienne franco-allemande afin que les Rotariens des deux pays se connaissent mieux. Cordula est probablement la personne la mieux à même de relier les clubs allemands et français : citoyenne allemande, membre du Rotary club transfrontalier Forbach Goldene Bremm Saar, ancienne gouverneure d’un district français, elle se souvient « d’avoir toujours été accueillie comme une Française lors des rencontres de clubs. » Un témoignage de bon augure !

 

 

*Ryla : Rotary youth leadership award, séminaire de formation à la responsabilité professionnelle, organisé par un district pendant plusieurs jours.

 

Gouverneurs de l’autre pays

 

Deux Allemands ont été gouverneurs d’un district français : Eckart Thomae (district 1640 en 2002-2003) et Cordula Hildebrandt (district 1790 en 2018-2019). Un gouverneur français a été gouverneur d’un district allemand : Robert Jung (district 1860 en 1997-1998).

 

 

 

Le Comité inter pays France Allemagne :

www.cip-france-allemagne.org

 

 

 

Dans la même rubrique

Image Un Rotarien parmi les 100 personnes les plus influentes du monde

24/09/2020 -

Un Rotarien parmi les 100 personnes les plus influentes du monde

Time a annoncé ses lauréats 2020 le 22 septembre sur la chaîne de télévision américaine ABC,…

Lire
Image Le CIP France-Chine pionnier du combat contre la Covid-19

08/09/2020 -

Le CIP France-Chine pionnier du combat contre la Covid-19

" Nous avons beaucoup œuvré pour que ces actions soient un succès, ce qui a demandé un gros travail,…

Lire