AGIR POUR LA JEUNESSE

Lors de la période de confinement, nombreux sont les étudiants, scolaires ou enfants accueillis en structure spécialisée qui se retrouvent isolés, voire sans ressource. Des Rotary clubs interviennent afin de pallier des situations parfois très difficiles.

Image AGIR POUR LA JEUNESSE

Tous sont surpris par l’arrêt soudain des cours ; des solutions d’enseignement à distance connaissent des débuts difficiles et l’aide rotarienne est parfois la bienvenue, en particulier en faveur d’étudiants qui n’ont plus la possibilité de gagner de l’argent pour financer leur logement et le quotidien.

 

 

Aider des étudiants en situation précaire

 

Beaucoup d’étudiants souffrent d'isolement, leurs camarades ont rejoint leur famille, les transports ne fonctionnent pas toujours. Certains étudiants étrangers ne peuvent repartir dans leur pays d'origine à cause de la fermeture des frontières ou du prix prohibitif du billet qui a brusquement augmenté. « Habituellement, la plupart d'entre eux vivent de petits boulots mais avec l'arrêt de l'activité économique, leurs conditions de vie se sont rapidement dégradées » explique un membre du Rotary club Marseille Pharo. Ce club prend la décision de fournir chaque jour 130 repas complets à des étudiants de la cité Saint-Jérôme. Dans une ville très universitaire comme Montpellier, la situation est critique. Bernard Jourdan, membre du Rotary club Montpellier explique que « le club aide plus de 50 étudiants isolés de la faculté des Sciences qui rencontrent de grandes difficultés financières. Nous leur fournissons un bon d’achat hebdomadaire valable dans une grande chaîne de distribution afin de participer à leurs achats alimentaires. » Pour compléter cette action de solidarité, Luc Ponrouch, membre du Rotary club Montpellier, gérant d’une boulangerie-pâtisserie artisanale, fournit chaque jour une centaine de parts de tartes salées et sucrées. Des Rotary clubs unissent leurs moyens, comme le font les clubs de Nancy et de Metz, avec l’aide du district 1790, afin de remettre chaque semaine 520 paniers aux étudiants les plus modestes.

Ces aides sont particulièrement les bienvenues pour les étudiants qui ne peuvent bénéficier de l’aide alimentaire du CROUS. Elles seraient incomplètes si des moyens technologiques pour suivre les cours n’étaient pas proposés par des clubs Rotary.

 

 

Équiper pour étudier à tous les âges

 

Qu’ils soient écoliers, collégiens, lycéens ou étudiants, beaucoup de jeunes doivent suivre des cours en visioconférences alors qu’ils ne sont pas équipés. Le temps presse, les Rotariens apportent des solutions.

Le district 1680 (Alsace Franche-Comté) lance un appel à projets auprès des clubs pour soutenir une ou plusieurs actions, par une aide financière prélevée sur les économies réalisées par le district en raison de l’annulation de manifestations et de déplacements. Parmi les projets retenus figurent celui des 150 ordinateurs pour des écoles primaires, présenté par l’interclubs Rotary Eurométropole de Strasbourg. Des partenariats sont parfois organisés afin de procurer des équipements en nombre : le Rotary club Paris Porte d’Orléans s’associe à la Ville de Montrouge et au Club d’entreprises de la ville pour effectuer une collecte d’ordinateurs. De nombreux professionnels répondent présents et permettent à des écoliers de suivre sereinement l’enseignement à distance dispensé par leurs écoles.

 

Le Rotary club Flers Condé constate que des familles ont un seul ordinateur pour plusieurs enfants, ce qui est souvent le cas dans les familles recomposées. Christian Pagès explique « qu’après avis des proviseurs, le club a offert 30 tablettes numériques à deux établissements scolaires. »

Remettre des ordinateurs à des lycéens ou à des étudiants confinés sur un territoire étendu peut être problématique, surtout avec les restrictions de déplacements limités à 1 km. Pour remettre à des élèves en bac pro ou en BTS du lycée parisien Albert de Mun, 25 ordinateurs offerts par le RC Paris Académie sont livrés par Chronopost. Ces jeunes en situation sociale difficile peuvent enfin suivre leurs cours en visioconférence, tout comme leurs camarades.

 

 

Maintenir des liens sociaux

 

Des enfants accueillis en structures spécialisées se voient eux-aussi privés de contacts extérieurs. C’est le cas à l’Institut Henri Germain de Nice qui prend en charge des enfants et adolescents présentant un handicap grave à expression multiple, associant une déficience motrice et une déficience mentale. L’organisation de visioconférence pour maintenir le lien avec les familles parfois très éloignées est indispensable. Le Rotary club Nice offre des tablettes numériques à cet institut.  De même, le Rotary club Nancy Héré apporte son aide au Réseau éducatif de Meurthe-et-Moselle, en offrant des jeux éducatifs, créatifs et sportifs à des jeunes qui se retrouvent confinés dans différentes structures de Nancy qui accueillent toute l'année des mineurs, des mères mineures enceintes ainsi que de jeunes femmes accompagnées d’enfants de moins de trois ans.

 

 

Souvent connus par les programmes de jeunesse, les Rotary clubs confirment leur bienveillance envers les nouvelles générations, mais aussi auprès des familles qui ne peuvent réagir seules dans l’adversité de cette crise exceptionnelle.

Dans la même rubrique

Image PROTÉGER NOS ANCIENS ET ROMPRE LEUR ISOLEMENT

PROTÉGER NOS ANCIENS ET ROMPRE LEUR ISOLEMENT

  Les médias alertent tous les jours la population sur les dangers qui menacent en premier lieu les seniors et le…

Lire
Image DES RÉPONSES ADAPTÉES  AU COMBAT QUOTIDIEN

DES RÉPONSES ADAPTÉES AU COMBAT QUOTIDIEN

« Où sont les masques ? » est la question la plus posée dans les médias…

Lire