LE RYLA PRÉPARE À LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE

Séminaire destiné à développer, essentiellement chez les 20-30 ans, des capacités de leadership, le Ryla est une opportunité de se préparer à des responsabilités en entreprise. Un programme intense d’environ quatre jours, préparé par des professionnels aguerris et conduit par des spécialistes du coaching, est proposé sur un thème en lien avec des préoccupations de cadre ou de dirigeant.

Image LE RYLA PRÉPARE À LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE

Organisé dans la plupart des cas par des districts, parfois par des clubs, un Ryla accueille des participants en fin de cycle d’études, en recherche d’emploi ou au commencement d’une carrière professionnelle. Parrainés par des Rotary clubs, les candidats vivent un véritable brain storming qui leur permet de développer leur potentiel, de s’affirmer au cours de travaux en groupe sur des problématiques. Encadrés par des responsables du monde économique, pour la plupart Rotariens, les Ryliens réfléchissent sur des thèmes concrets et porteurs d’avenir.

 

 

Des réflexions collégiales sur des problématiques d’entreprise

 

Afin de préparer les futurs responsables professionnels que sont les Ryliens, des situations sont mises en place afin de résoudre des problèmes qui peuvent survenir. En avril prochain se déroulera un séminaire dans le district 1700 avec pour thème « la cybercriminalité et le leadership. » Organisé par les Rotary clubs Toulouse et Toulouse Capitole, ce Ryla va notamment expliquer comment anticiper les attaques qui peuvent survenir dans le monde professionnel, ou les façons de réagir lorsqu’une entreprise est touchée. Des cas concrets vont servir d’exercice et chacun devra démontrer ses aspirations à prendre les bonnes décisions, prouver une capacité d’adaptation à des situations nouvelles et originales. Les Ryliens devront échanger entre eux et montrer des facultés à fédérer une équipe. « L’école d’informatique Ynov va montrer comment l’on peut être piégé par des mails provenant d’une adresse connue, et va sensibiliser les participants à la manipulation des images et du son » explique Emmanuel Pineau, président du Rotary club Toulouse. La rencontre de gendarmes spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité est prévue dans la caserne Courrèges-Toulouse, une opportunité de mieux se rendre compte des menaces qui se développent et paralysent nombre de sociétés, de services, voire d’établissements hospitaliers.

 

L’économie circulaire était le thème du dernier Ryla du district 1760. Responsable de l’action jeunesse, Gilles Damiens, membre du Rotary club La Ciotat Ceyreste, témoigne « de la forte et rapide cohésion qui s’est manifestée entre les 17 jeunes dont une Rotaractienne de Tunisie résidant dans la région. » Les Ryliens ont réalisé des simulations de créations d’entreprises, accompagnés par un professeur d’une école de commerce ainsi que par un cabinet de conseil en agro-énergie. À l’heure où la Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) devient une stratégie majeure, l’économie circulaire permet de saisir de nouvelles opportunités.  Les enjeux environnementaux et éthiques des sociétés sont en effet affirmés comme des priorités.

Le Ryla s’est terminé par un rallye dont l’objet était de découvrir le monde de l’économie circulaire au travers de PME locales et d’ateliers de découvertes. « Organisé dans la ville de La Ciotat, le rallye s’est effectué à vélo et a donné lieu à des échanges avec des entrepreneurs tels qu’un responsable de production de savon » commente Gilles Damiens.

Si le district 1760 réussit à organiser en présentiel son Ryla, dans le respect des règles sanitaires, d’autres districts ont recouru à une forme nouvelle de séminaire : le e-Ryla.

 

 

Une adaptation à la conjoncture: le e-Ryla

 

Les deux districts de la région Auvergne Rhône Alpes organisent historiquement en commun leur Ryla. Le cru 2021est marqué par une grande originalité : la trentaine de Ryliens participe en avril à ce séminaire en visioconférence, puis se retrouve en présentiel en juillet. « Ce Ryla avait été déjà deux fois reportés du fait de la pandémie ; comme nous ne voulions pas le décaler une 3e fois, nous avons pris la décision de le faire en visioconférence » explique Olivier Geffroy, responsable du Ryla, membre du Rotary club Lyon Val de Saône. Ce dernier précise que « nous avons loué un studio pour certaines interventions afin d’assurer une qualité technique de ce e-Ryla. »

 

Axé sur le thème « Intelligence artificielle, no limit ? », ce séminaire a fait intervenir des spécialistes tels qu’Olivier Coin, fondateur d'AIRRIA, n°1 français de l'installation d'objets connectés. La traditionnelle soirée des talents, spectacle réalisé par les participants de tout Ryla, a pris exceptionnellement la forme d’une vidéo de 30 minutes produite par le groupe.

 

Un e-Ryla international a été réalisé pour la 2e fois par trois e-Rotary clubs (Del Mediterraneo, Espagne ; Cologne, Allemagne ; Paris International).  « Le leadership à l’ère du numérique » a été le centre de réflexions en quatre langues : allemand, anglais, espagnol et français. Ce séminaire atypique a traité de sujets tels que le recrutement à distance dans un contexte national et international, la crypto-économie, la fidélisation des clients à distance. Il s’est terminé par une intervention d’Holger Knaack, président 2020-2021 du Rotary International, sur les possibilités qu’offre le Rotary pour l’avenir de la jeunesse.

           

 

Un épanouissement personnel

 

« Qu’avez-vous fait à nos enfants pour les avoir transformés en si peu de temps ? » est une question souvent posée à Dominique Charmes, responsable du Ryla du district 1660, membre du Rotary club Paris Quai d’Orsay. Spécialiste de coaching, investie depuis 25 ans dans le Ryla, elle témoigne de l’enthousiasme des jeunes pour ce séminaire qui révèle des qualités individuelles et collectives. « Des jeunes prennent confiance en eux pour s’exprimer en public, la soirée des talents qu’ils préparent en trois fins de journée est une excellente épreuve d’imagination, de coopération et de gestion du temps » estime Dominique, dont le mot de conclusion est « le Ryla, un cadeau pour les jeunes ! »

 

 

 

Un acronyme anglais

Ryla signifie « Rotary youth leadership awards”. Initié par le Rotary International en 1949, puis développé en Australie, il est aujourd’hui un programme de jeunesse très répandu dans le monde.

 

 

Une large audience

La plupart des participants n’ont pas de lien avec le Rotary, mais les candidatures de Rotaractiens, d’enfants ou de petits-enfants de Rotariens sont les bienvenues.

 

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON