NOCES DE DIAMANT

31/10/2019 - POLYNESIE FRANCAISE

Le Rotary célèbre ses 60 ans d’existence sur le Territoire, une histoire jalonnée de nombreuses actions conduites essentiellement en faveur de la communauté polynésienne, mais aussi dans l’immensité de la zone Pacifique. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image NOCES DE DIAMANT

 

Le 7 décembre 1959, le Rotary club Papeete reçoit sa charte, devenant le premier club francophone de l’océan Pacifique. Le début d’une histoire qui fait dire aujourd’hui à Cathy Gourbault-Lawrence, membre du Rotary club Papeete : « Notre club a la chance d’appartenir au plus vaste district maritime du monde, le district 9920, enrichit de la diversité de sept autres pays. Une belle occasion de vivre la dimension internationale au sein même de notre district et de vivre pleinement la devise de notre année rotarienne : le Rotary connecte le monde. »

 

 

Une expansion soudaine

 

Le Rotary club Papeete a longtemps été isolé : seul club de Polynésie française pendant 45 ans, il fut lors de sa création rattaché au district 5000 (Hawaï), mais les difficultés de l’éloignement ont conduit le Rotary International à lui octroyer un statut très particulier, celui de « club non rattaché à un district. » C’est en 2004-2005 qu’un essor spectaculaire se produit avec la création de trois clubs : Moorea, Raiatea Tahaa et Taravao Tahiti Iti. Ce dynamisme a permis aux clubs polynésiens d’être intégrés en 2005 au district 9920*, essentiellement néo-zélandais, et d’être davantage en lien avec des Rotariens étrangers. Nicolas Spillmann, alors membre du Rotary club Papeete et à l’origine de cette expansion, explique la méthode utilisée : « Pour créer un club, il faut une personne efficace : ce fut un ancien préfet pour Raiatea, un colonel pour Moorea, une ancienne Rotarienne d’Aquitaine très dynamique pour Taravao. La réussite de la création d’un club nécessite de la rapidité, car au-delà d’un an de travail le projet s’essouffle. » Nicolas Spillmann est à ce jour le seul Rotarien de Polynésie française à avoir été gouverneur du district 9220 ; il rappelle la complexité de sa tâche : « il faut travailler avec des clubs distants de plusieurs milliers de km, dans un univers à 90% anglophone. Pour visiter le Rotary club Christmas, aux îles Kiribati, j’ai dû effectuer 16 000 km aller-retour compte-tenu des liaisons aériennes ! ».

 

 

 

Des clubs très engagés pour l’enfance et la santé

 

Le Rotary est connu à travers le Territoire par ses nombreuses actions, en particulier « Noe?l pour tous » conduite chaque année depuis 1977 par le Rotary club Papeete. Articule?e autour d’une grande fe?te foraine qui rassemble parfois plus de 3000 enfants, cette action est une collecte de jouets et de ve?tements qui sont distribue?s a? des familles dans le besoin dans toute la Polyne?sie franc?aise. Cette action mobilise e?galement les Rotary clubs Taravao - Tahiti Iti et Moorea, avec le soutien du Secours catholique qui assure la distribution jusque dans les îles les plus isolées.

L’autre action la plus connue, également pérenne, est la Traverse?e a? la nage du chenal entre Tahiti et Moorea. Lancée en 2004 par le Rotary club Papeete sous l’impulsion de Cathy Gourbault-Lawrence, cette action s’inscrit dans la lutte contre le diabe?te et l’obe?site?, grands fléaux en Polyne?sie. On dénombre en effet 30 000 personnes touchées par le diabète en Polynésie française, ce qui est dû à une prédisposition génétique de la population et du changement du type d’alimentation (sodas, nourriture « fast food ».) Cette manifestation sportive fait participer des Rotariens et des salariés d’entreprises partenaires, dans le cadre d’une traverse?e en relais ou individuelle. Les Rotary clubs Moorea, Taravao et Raiatea, ainsi que le Rotaract participent activement a? ce programme largement commenté dans les médias du Territoire.

Des actions plus ponctuelles sont organisées par les clubs en faveur d’enfants de milieux modestes et d’îles parfois isolées : le Rotary club Raiatea emmène des jeunes pendant une journée à bord de catamarans, le Rotary club Taravao invite des centaines d’enfants à un spectacle donné par un champion de magie de notoriété internationale. Les Rotariens offrent du rêve à ceux qui en ont tant besoin…

 

Actifs dans l’ensemble du Pacifique

 

L’éloignement géographique n’a jamais freiné l’ardeur des Rotariens à agir en faveur de leurs « lointains voisins. » À la suite du grand tsunami qui a frappe? l’Asie du Sud-Est fin 2004  (250 000 morts), le Rotary club Papeete a organise? la plus grande collecte de dons de son histoire. Les fonds ont notamment servi a? financer la fabrication de 10 bateaux de pe?che entie?rement e?quipe?s, destine?s a? des pe?cheurs du Sri Lanka ainsi qu’a? la re?alisation d’un atelier de charpenterie navale.

Les Rotariens de toute la Polynésie ont également réagi a? d’autres catastrophes humanitaires, par des collectes publiques, auxquelles la population a ge?ne?reusement re?pondu, notamment lors des inondations aux i?les Fidji et du Tsunami des Samoa. Les clubs polynésiens collectent aussi des fonds lorsque des catastrophes touchent des pays développés, comme ce fut le cas de l’incendie meurtrier du Victoria en Australie, des tremblements de terre de Christchurch (Nouvelle-Ze?lande) et du tsunami au Japon.

 

 

Un e-club particulièrement original

 

Le e-Rotary club 9920 francophone a son siège à Tahiti, mais ses membres sont dispersés à travers la planète. Particulièrement actif, il a participé pour la seule année 2018-2019 à neuf subventions mondiales pour des projets sur les cinq continents, en partenariat avec ses nombreux clubs contacts. Cas unique au monde : il est le parrain d’un club satellite, celui de Shanghaï Élysée, qui devrait devenir prochainement le premier Rotary club francophone d’extrême Orient.

 

Les réseaux sociaux et le développement du tourisme lointain facilitent les contacts avec les Rotariens de Polynésie française, toujours prêts à recevoir les visites de Rotariens extérieurs. La convention de Honolulu en juin 2020 pourra également être une occasion de rencontrer ces Rotariens du Pacifique. Heureux anniversaire, chers amis de Polynésie française !

 

 


 

 

*UN DISTRICT DE 24 MILLIONS DE KM2

 

Le district 9920 auquel appartient la Polynésie française comporte des clubs de Nouvelle-Zélande, mais aussi tous ceux des îles Fidji, Cook, Samoa, Samoa américaines, Tonga, Kiribati ainsi que le e-Rotary club francophone.

 

 

LES 5 CLUBS DE POLYNÉSIE FRANÇAISE

Moorea

Papeete

Raiatea Tahaa

Taravao Tahiti Iti

e-club 9920 Francophone