DES ÉCOLIERS DÉCOUVRENT LA MUSIQUE CLASSIQUE

Le Rotary club Dunkerque accompagne le parcours musical d’élèves du Cycle Trois (CM1, CM2 et 6e). Il entreprend la première édition d’un projet en faveur de la jeunesse : « Trois virtuoses, Trois concerts, Trois niveaux, Trois objectifs »

Image DES ÉCOLIERS DÉCOUVRENT LA MUSIQUE CLASSIQUE

En invitant trois jeunes virtuoses à se produire lors d’un week-end, les membres du Rotary Club Dunkerque avaient une triple idée en tête : provoquer une rencontre entre des élèves et des œuvres du répertoire classique, promouvoir les talents de jeunes musiciens et diffuser ce genre musical en milieu rural. 

 

« Cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres, échanger avec un artiste, appréhender des pièces musicales, exprimer une émotion esthétique » sont quelques objectifs de formation du Parcours d'éducation artistique et culturelle de chaque élève.  Ce parcours institutionnel, instauré lors de la réforme de l’Éducation nationale en 2015, est construit par l'ensemble des acteurs impliqués dans l'éducation artistique et culturelle et par l'élève lui-même. Il se fonde sur des enseignements et des projets impliquant les élèves. Il repose également sur le partenariat. Certains membres du Rotary club Dunkerque ont le privilège d’accueillir de jeunes virtuoses pour des concerts privés ; les Rotariens saisissent cette opportunité pour collaborer avec l’Éducation nationale. Ils décident de contribuer à l’éveil musical de jeunes élèves en organisant pour eux un concert gratuit. Jean-Pierre souligne « Nous voulons donner aux élèves l’occasion du « direct » qui permet la découverte du son, du timbre des instruments et de la mélodie. Nous voulons leur donner la possibilité de dialoguer avec les artistes, de mesurer l’intensité de leur travail et de leur discipline ». Immédiatement, Emmanuel Durieux, directeur de l’école de Socx (Nord), adhère au projet en précisant « Fermer les yeux, vivre la musique, toucher du doigt les émotions, ouvrir grand les yeux : vivons cette expérience inédite au profit des élèves, c’est le cœur de notre mission ».

 

Promouvoir les talents de trois jeunes virtuoses 

 

Lors de deux concerts publics, le Rotary club Dunkerque présente les talents de deux pianistes, Ayumi Nabata et Pierre Desangles, et d’un violoncelliste, Florian Pons. Ces derniers, étudiants au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, ou à la Chapelle musicale Reine Élisabeth de Bruxelles, tous lauréats de prix internationaux, éblouissent l’auditoire par leurs prestations. Pierre et Florian interprètent en duo des œuvres de Saint-Saëns, Brahms, Prokofiev, Chopin, Bach et Franck. Dans un autre répertoire, Ayumi, d’origine japonaise, interprète des pièces de Scarlatti, Beethoven, Ravel, Dutilleux, Schumann et Scriabine. Un spectateur notera sur le livre d’or « Excellence, élégance, agilité…remarquables ! ils sont vraiment brillants ». Les Rotariens, soucieux de promouvoir les talents de ces jeunes virtuoses, communiquent largement sur cette action via les médias locaux, son site et les clubs voisins. 

 

 

Diffuser la musique classique en milieu rural 

 

Le Rotary club Dunkerque offre à la commune de Socx, qui compte 934 habitants, deux concerts dignes des grands conservatoires. Le village accueille pendant un week-end 378 personnes dont une soixantaine d’enfants. Les Rotariens emmènent ainsi des virtuoses de la musique classique à la rencontre d’un public souvent éloigné de ce type de manifestation, et ceci pour un modeste coût de 10 euros l’entrée pour les adultes.

 

 

Un concert gratuit, interactif, à destination d’élèves 

 

Ce concert s’ancre dans un projet pédagogique fondé sur l’implication des élèves, à partir des programmes d'enseignement. Les professeurs mènent un travail préalable en classe pour aider les enfants à engager des questionnements, ils s’appuient sur un clip-vidéo fourni par le Rotary club Dunkerque. Cet outil numérique est visible sur le site http://www.parcours-avenir-rotary.org (onglet capsules des professionnels, quatrième page, image des virtuoses).

Entre huit courtes pièces de Jean-Sébastien Bach, Frédéric Chopin, César Franck, Johannes Brahms, Camille Saint-Saëns, Georges Bizet, Gabriel Fauré, de Sergeï Prokofiev, les élèves posent des questions sur les œuvres ou sur le parcours des jeunes musiciens. Ils sont impressionnés par leurs talents et leur virtuosité. Écoliers et collégiens savourent des milliers de notes parfois sensibles, parfois puissantes. Ils observent l’agilité des doigtés sur le clavier du piano, et sur les cordes du violoncelle. Ils étonnent Rotariens, professeurs et autres adultes présents, par la pertinence de leurs questions. Ils découvrent, entre autres, le fonctionnement du Steinway, piano de concert, et apprennent avec stupéfaction les 350 ans du violoncelle sur lequel joue Florian, instrument attribué à Amboise de Comble, disciple de Stradivarius. 

Un mot de la fin de la part des professeurs et parents : « Bravo au Rotary pour cette merveilleuse opération ! Un grand merci pour les enfants. C’est à renouveler ! »

 

Quelques mots d’élèves : « Le son était très joli et les musiciens extraordinaires. » Manon (6e),  « J’ai vraiment bien aimé votre concert car on pouvait poser des questions et nous avons pu écouter plusieurs styles de musique, c’était vraiment cool. » Romuald (CM2)