DREUX SOIT LOUÉ !

Noam est un petit garçon de cinq ans dont le handicap physique va disparaître. Ceci grâce à une double opération subie aux États-Unis et dont la logistique a été en grande partie assurée par les Rotariens de Dreux, aidés par quatre Rotary clubs du Missouri. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image DREUX SOIT LOUÉ !

Noam porte fièrement la casquette du commandant de bord de l’avion qui le ramène en France. Prenant la pose dans la cabine de pilotage, le petit garçon est tout sourire : il sait qu’il va guérir du mal qui le handicape. « Noam était atteint d’une paralysie cérébrale, une diplégie spastique qui l’empêchait de marcher correctement. Le problème risquait de s’aggraver avec l’âge » raconte sa maman Rkia.

 

L’Hôpital des enfants de Saint Louis (Missouri) est le seul à proposer, dans la même structure, une double intervention chirurgicale, la première sur la colonne vertébrale, la seconde, quinze jours après, sur les tendons, avec l’appareillage et la rééducation nécessaires.

L’important budget prévisionnel nécessaire au voyage, au coût des interventions, de la rééducation et à l’hébergement, pendant un mois, de la famille qui ne veut et ne peut se séparer, est couvert par l’extraordinaire solidarité des communes de Luray, de Vernouillet, de Dreux ainsi que de nombreuses associations. Avec elles organisent spectacles, diners, tournois ou tombolas au bénéfice de l’association Ensemble avec Noam. 

Lorsque les membres du Rotary club Dreux entende parler de Noam et de la nécessité de son opération aux États-Unis, ils décident d’agir. « Au-delà d’une participation financière, nous avons souhaité apporter une participation du cœur dans l’esprit du Rotary » souligne Christophe Le Ciclé, coordinateur de cette action pour le Rotary club Dreux.

 

Une chaîne de solidarité rotarienne transatlantique

 

Le Rotary club Dreux met tout en œuvre pour que Noam et sa famille soient accueillis et pris en charge dans les meilleures conditions lors des quatre semaines cruciales qu’ils doivent passer à Saint Louis.

En avril dernier, Christophe Le Ciclé contacte les présidents des Rotary clubs de l’agglomération de Saint Louis. Très vite, Bob Sherril, président du Rotary Club of Saint Louis, prend attache avec Christophe. Dans les jours qui suivent, John Higdon, membre du Rotary club Crestwood, assure la fonction de coordinateur et se met en relation directe avec la maman de Noam. « Avec une bienveillance toute rotarienne et une efficacité toute américaine, John a tout organisé en quelques semaines. » raconte Christophe.

Quatre Rotary clubs se mobilisent en faveur de Noam et ses proches : Saint Louis, West Saint Louis County, Overland, Crestwood Sunset Hill.

 

Une logistique amicale

 

Du 12 juillet au 12 août, les Rotariens de Saint Louis apportent leur concours à la famille. Les deux opérations ont lieu les 15 et 30 juillet. La famille française a besoin d’une assistance linguistique : contacts sont pris avec l’Alliance Française et les cercles francophones de Saint Louis. Hasard du calendrier, la fête nationale française a lieu la veille de la première opération : la famille est conviée au « Bastille Day », célébré par la communauté française et francophile de Saint Louis.

Afin de rendre le séjour plus serin, les Rotariens américains accompagnent la famille dans les jardins botaniques et le zoo, les invitent à un match de baseball au Busch Stadium. Les règles du baseball méritent une longue explication !

La famille est conviée à dîner chez des Rotariens, au restaurant ou à des pique-niques ; elle est reçue par chacun des quatre Rotary clubs et découvre les usages des réunions, dont le chant de l’hymne américain.

La générosité des Rotariens de Saint Louis va au-delà du chaleureux accueil : une collecte de près de mille dollars est offerte pour le compte de l’association Ensemble avec Noam.

 

Un avenir radieux

 

Depuis septembre, Noam suit une rééducation quotidienne et ses progrès sont visibles de jour en jour. "D’ici deux ou trois ans, le handicap dont il souffrait ne sera plus du tout visible", exultent ses parents, Rkia et Abdheramani.

Les Rotariens de Dreux ont la joie de voir Noam marcher librement, sans aide aucune, et d’entendre sa maman raconter avec beaucoup d’émotion leur séjour dans le Missouri et l’accueil des Rotariens.

Le thème du président Mark Maloney « Le Rotary connecte le monde » apparaît particulièrement bien illustrée à travers cette action internationale qui a rassemblé tant de bonne volonté.

 

En savoir + : Christophe Le Ciclé

 

 

 

Saint Louis, fertile terre rotarienne

Situé à la confluence du Mississipi et du Missouri, Saint Louis compte 16 Rotary clubs, dont le plus ancien est formé de 150 membres.