BANQUE ALIMENTAIRE

- Sur le terrain avec des Rotary clubs

La collecte en faveur de la Banque Alimentaire, fin novembre, fédère environ 400 Rotary clubs de France. Ils participent tous activement à cette action de proximité, de portée nationale. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image BANQUE ALIMENTAIRE

Cette année encore, malgré un contexte général difficile, la générosité spontanée de la population est particulièrement ressentie et appréciée par les Rotariens présents à la sortie des supermarchés. Hugues Walter, qui ne compte jamais son temps pour le Rotary, confirme : « Les clubs de Salon-de Provence, toujours très actifs, ont pris leurs marques au centre commercial des Viougues avec plus de 20 Rotariens sur le terrain, de 9h à 19h30.

Des tonnes de denrées ont été récoltées car les Salonais sont généreux, même si les dons étaient en baisse par rapport à 2017. »

 

Il est rare que soient placardés à l’entrée d’une grande surface des remerciements adressés aux donateurs de cette grande collecte. C'est pourtant ce qu'a fait cette année le Rotary club Toulouse-Ovalie en réalisant un panneau affiché aux portes du supermarché-hôte pendant les jours qui ont suivi l'opération. En effet, l’image du Rotary est fréquemment brouillée, voire invisible, au milieu des nombreuses associations de bénévoles qui agissent également lors de cette opération annuelle. Cette initiative accroît l’impact des actions du Rotary.

 

Les Rotariens, épaulés par leurs proches

 

Cette action reçoit l’appui de nombreux conjoints et d’enfants de Rotariens. Les clubs Interact, Rotaract et Inner Wheel s’associent volontiers à cette manifestation de solidarité. C’est ainsi que la participation de la famille rotarienne s’élève à 5000 personnes sur tout le territoire français.

Certains clubs, à l’instar du RC Argenteuil Cormeilles-en-Parisis, font participer des jeunes avec lesquels ils sont en contact régulier pour des actions ; Fabrice Beaumont souligne : « Le club remercie les élèves du GARAC (école nationale des professions de l’automobile) qui, une nouvelle fois, se sont portés volontaires et ont très largement contribué au succès de cette collecte. Nombreux et volontaires, ces élèves ont fait preuve d’un don d’eux-mêmes et d’une grande implication lors de ces journées. »

 

 

Des chiffres difficilement mesurables

 

Dans la mesure où les denrées recueillies par l’ensemble des bénévoles, Rotariens ou non, sont regroupées dans les centres de stockage de la Banque Alimentaire, et que beaucoup de Rotary clubs n’effectuent aucune pesée, on estime au prorata des 5000 personnes impliquées sur les 130 000 bénévoles le résultat de la collecte de 2018 ; on peut affirmer que les Rotary clubs ont collecté environ 440 tonnes de denrées, représentant 880 000 repas.

 

Charles Roux, Rotarien stéphanois, a longtemps présidé la Banque Alimentaire de la Loire. Fort de son expérience, il observe « qu’il est de plus en plus difficile de trouver des bénévoles qui s’investissent dans la durée, mais que les collégiens et lycéens sont très partants pour donner quelques heures de leur temps pour des causes telle que la Banque Alimentaire. » 

L’engouement de la jeunesse pour le bénévolat est une réalité sur laquelle les Rotary clubs peuvent bâtir des projets de solidarité.

 

 

 

 

Les résultats de la collecte nationale de 2018

 

130 000 bénévoles (dont 5 000 de la famille rotarienne)

11 000 tonnes (dont 440 de la famille rotarienne)

22 millions de repas (dont 880 000 de la famille rotarienne)