UN SÉQUENCEUR FACILITE LE DIAGNOSTIC DE CANCER

- Magazine n°837 Mai 2023

L’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL) est un établissement expert, reconnu internationalement pour ses travaux dans le domaine de la génétique moléculaire des cancers et plus spécifiquement dans celui de la biopsie liquide. Le séquenceur qui lui a été remis grâce à une subvention mondiale de la Fondation Rotary obtenue par le Rotary club Nancy Émile Gallé, permet d’effectuer des diagnostics précis auprès de patients atteints d’un cancer.

Image UN SÉQUENCEUR  FACILITE LE DIAGNOSTIC DE CANCER

Cette belle aventure a pu aboutir grâce à des personnes, maillons d’une chaîne* capable de transmettre une puissance motrice à la roue du Rotary.

L’idée première fut d’offrir des chiens renifleurs, mais il fallait une ménagerie et un vétérinaire à temps complet à l’ICL. Aussi, le Rotary club Nancy Émile Gallé s’est orienté vers l’achat d’un Next Seq servant à établir des analyses suite à une biopsie liquide. Cette action arrive à son terme le 2 novembre 2022.

 

Tous les obstacles sont surmontés grâce à des personnes de bonne volonté, en particulier Bernard Thibaut, alors responsable de la commission Fondation Rotary du district 1790. Lors d’une réunion, juste avant la Covid, autour du directeur de la recherche et responsable du service de biologie moléculaire des tumeurs à ICL, il précise « je serai toujours là pour cette action ». Malheureusement, il nous quitta quelques semaines plus tard.

 

 

Une mobilisation internationale

 

Pascal Péran, gouverneur 2021-2022, propose d’utiliser le Fonds spécifique du district (FSD) et s’investit totalement dans la promotion de cette action lors de ses visites aux clubs du district 1790, ce qui entraîne la participation pécuniaire de la totalité des 56 Rotary clubs et des 2 Rotaract clubs du district. De plus, les deux Rotary clubs contact, Karlsruhe Abtal et Wetteren, apportent leur contribution ; les clubs du district 1790 sollicitent leurs clubs contacts de Belgique, d’Italie, d’Allemagne qui souvent répondent présents à cette mobilisation des moyens.

 

En mars 2022, les documents nécessaires sont envoyés à la Fondation Rotary pour l’obtention d’une subvention mondiale (global grant) de 281 000 $, accord signifié trois mois plus tard. Aussi, l’ICL peut être doté de ce séquenceur Illumina Next Seq 1000, appareil évolutif par des mises à jour de logiciel à charge de l’Institut de cancérologie. La société prestataire, grâce à l’implication de son commercial, permet de garder les prix du mois de juin 2021, sans répercuter les augmentations de l’ordre de 20 à 30 %.

 

 

Un outil performant pour l’analyse des tissus tumoraux

 

Le Next Seq est un outil performant pour l’analyse des tissus tumoraux liquides ou solides.

À partir d’une simple prise de sang (action non invasive, sans anesthésie), la biopsie liquide vise à rechercher dans le sang des fragments d’ADN de la tumeur, l’ADN tumoral circulant ADNtc. Cette recherche se fait à l’aide du séquenceur Next Seq.

Cette technique permet de :

  • –  détecter les anomalies touchant les gènes des différents types de cancer, par la recherche d’ADN tumoral circulant (ADNtc),
  • –  suivre leur évolution au cours des traitements,
  • –  détecter précocement l’apparition de nouveaux clones précédant la récidive de la maladie.

 

C’est un grand petit pas, permettant la biopsie liquide avec beaucoup plus de confort pour le patient.

 

Seuls quelques laboratoires-experts possèdent en France ce type d’appareil capable de séquencer plusieurs centaines de milliards de bases d’ADN (300 Gigabases pour les initiés) en quelques heures et générant une quantité de données informatiques impressionnante (200 Gigaoctets) pour chaque cycle d’analyse. Pour mémoire, un cycle d’analyse comprend 10 000 à 20 000 répétitions-analyse. S’en suit l’étape primordiale consacrée à l’interprétation des résultats (en particulier recherche d’ADNtc) par les biologistes spécialistes en génétique moléculaire du service du professeur Jean-Louis Merlin.

L’objectif est de répondre dans les meilleurs délais, et avec un niveau d’expertise garanti, d’affiner le diagnostic de la maladie et de guider les oncologues dans leur choix de modalités thérapeutiques les plus adaptées, pour que le traitement de chaque patient soit personnalisé.

 

Le Next Seq permet de multiplier par 20 la capacité d’analyse du laboratoire. Ainsi, près de      5 000 patients, au lieu des 250 avec le matériel disponible précédemment, peuvent en bénéficier.

Ce progrès est mis aussi à la disposition de l’ensemble de la communauté médicale de la Lorraine et même au-delà, notamment dans le cadre d’un réseau au sein du Cancéropôle Est et en collaboration internationale.

 

 

Grâce à la variation du change euro-dollar entre mars et juin 2022, nous avons obtenu un excédent de 38 000 € par rapport au prix de la machine, ce qui nous permet aujourd’hui, avec l’accord de la Fondation Rotary, l’achat de 10 cassettes d’analyses pour le séquenceur.

 

Une action de cette ampleur est le fruit d’une profonde implication du gouverneur et de son prédécesseur, des responsables de la Fondation Rotary, des deux dernières promotions des présidents de clubs du district 1790 et de leurs clubs contact, et des membres du Rotary club Nancy Émile Gallé qui a fédéré toutes ces énergies.

 

 

 

 

*Une chaîne de Rotariens impliqués

 

Projet lancé sous la présidence de Serge Constant, achevé sous celle de Didier Apostolo, avec pour porteur Antoine Puzo. Initiative soutenue par les gouverneurs Francis Jacob, Pascal Péran et Vincent Pommier.

 

Ont aussi contribué à la préparation de ce dossier les membres du Rotary club Nancy Émile Gallé : Manuel Marchal, Lydie Mariani, Jean-Marie Parisi, Sylvie Schlitter-Ballée, Nicolas Toussaint ;  ainsi qu’ Yves Samuel, membre de la commission Fondation Rotary du district 1790 et le président de cette dernière, Bruno Vernin. Les éléments préparatoires furent relus et amendés par Jean-Paul Regin, membre du Rotary club Thionville.

 

 

 

 

TEXTE DE DIDIER APOSTOLO ET ANTOINE PUZO

 

Dans la même rubrique

Image POLIO : 19 ROTARIENS DE FRANCE VACCINENT AU PAKISTAN

- Magazine 849 - Mai 2024

POLIO : 19 ROTARIENS DE FRANCE VACCINENT AU PAKISTAN

À l’initiative d’Alain Bouvard, gouverneur du district 1710, soutenue par Michel Zaffran, ancien coordinateur End…

Lire

Les actions
Des clubs

Retrouvez ici toutes les actions des clubs près de chez vous

Rechercher un club

la boutique s'abonner