LA JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA POLIO CÉLÉBRÉE PAR LES CLUBS

- Magazine n°833 Janvier 2023

La Journée mondiale de lutte contre la polio, célébrée à la demande de l’OMS chaque 24 octobre, est l’occasion de mettre en lumière les efforts déployés pour éradiquer à jamais cette maladie invalidante. Partout dans le monde, les Rotary clubs organisent des actions pour sensibiliser les populations aux derniers efforts à réaliser pour atteindre le but final. Voici quelques exemples à travers le monde francophone.

Image LA JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA POLIO CÉLÉBRÉE PAR LES CLUBS

Chaque club est libre d’organiser cette célébration suivant son imagination ou ses moyens. Qu’il s’agisse de sensibiliser le public ou de recueillir des fonds destinés à parachever le programme End polio now, les Rotariens interviennent avec conviction.

 

 

Des vaccinations sur le terrain

 

Dans les pays où le risque de résurgence du poliovirus est grand, des Rotariens participent personnellement à des séances de vaccination. Charlotte vient d’emmener sa fille de six semaines se faire administrer sa toute première dose de vaccin antipolio. Après la piqûre, la jeune maman a la certitude d’avoir offert à sa fille quelque chose de précieux.« Je sais que le vaccin est très important pour le bébé, il le protège du virus », déclare Charlotte, avant de quitter l'hôpital Baptiste Etoug-Ebe de Yaoundé. Cette enseignante de 35 ans est préoccupée par la santé de sa fille. Dès lors, elle veille à ce qu’elle prenne « tous les vaccins nécessaires », afin de la protéger de toute épidémie au Cameroun. Au Rwanda, les membres du Rotary club Kigali Mont Joli participent aussi à une journée de vaccination : «  nous avons préalablement entrepris une campagne de communication afin de convaincre les parents de faire vacciner leurs enfants en bas âge » déclare l’un des Rotariens à la presse rwandaise. Une bonne communication en amont, puis une médiatisation le jour des vaccinations renforcent l’efficacité du programme d’éradication.

 

Des événements sportifs

En France, beaucoup de clubs organisent des manifestations sportives afin de collecter des fonds. Les marches représentent la majorité de ces rencontres, à l’instar de plusieurs clubs de Loire-Atlantique qui s’unissent : le Rotary club Pornichet Saint-Nazaire Atlantique invite à une marche familiale de 5 km le long de l’océan, rejoint par les Rotary clubs La Baule, Guérande Pays blanc, Saint-Nazaire et Savenay. « Ces clubs permettent à 700 enfants de plus d’être vaccinés » souligne Corinne Guigni, membre du club organisateur.

Des compétitions de golf sont également proposées, comme celle du Rotary club Montluçon Néris-les-Bains. Le club de golf partenaire reverse, à la demande des Rotariens, l’intégralité des engagements pour End polio now. « Merci aux 44 concurrents venus s’affronter, par paires, au tournoi de golf du Rotary club Nevers Val de Loire » détaille Emmanuel Coulombeix, Rotarien engagé dans cette action.

La course de régate lancée par le Rotary club Mahébourg, dans le sud de l’île Maurice, voit la participation de plusieurs pêcheurs comme le veut la tradition, ainsi que des habitants du village de Petit-Sable. La médiatisation de l’événement porte haut les valeurs du Rotary.

En dehors du sport, des clubs proposent des rencontres culturelles afin de marquer cette journée mondiale
 

Des thèmes culturels

Les Rotary clubs du Cher invitent ceux de l’Indre pour une balade découverte à Châteaumeillant. Tous se retrouvent pour connaître les richesses de cette commune du Berry. Rotariens et invités, accompagnés du maire, visitent le musée Émile Chenon, qui détient une collection d’amphores vinicoles romaines, attestant du carrefour commercial de la cité bituriges.

Les participants dégustent l’autre trésor de Châteaumeillant : son vin. « Un jeune viticulteur qui a bénéficié du Ryla*, nous fait découvrir le chai de la Bidoire et déguster ses cuvées » se réjouit Jean-Jacques Goblet, membre du Rotary club Vierzon. Une journée culturelle à laquelle est conviée la presse locale qui relate le rôle joué par le Rotary dans l’éradication proche de la polio.

Un événement culturel prend la forme d’un « dîner des chefs » à l’initiative du Rotary club Linselles Vallée de La Lys. Les bénéfices pour End polio now sont réalisés grâce au partenariat de  « Lille Tables & Toques, dont plusieurs chefs étoilés, et de plus de cent participants » explique Sylvie Garcia, Rotarienne.

Un événement culturel peut être une conférence grand public, comme le propose le Rotary club Valognes (Manche) sur le thème de l'intelligence artificielle. « Cette manifestation permet de vacciner 1000 enfants et de contribuer ainsi activement à la lutte contre ce fléau » estime Dominique Leroy, membre du club. Au-delà de toutes ces manifestations, les témoignages de victimes ou de personnes impliquées dans la lutte contre la polio apparaissent très persuasifs aux yeux du public.

 

Des témoignages poignants

Le récit de personnes victimes de la polio est le meilleur moyen de faire prendre conscience du danger toujours persistant du virus. Le Rotary club Nancy Émile Gallé a choisi d'inviter le 24 octobre Robert Cordier, Lorrain, victime de la maladie à l'âge de 2 ans. Actuellement président de Polio France, association qui vient en aide sur le territoire à plus de 50 000 victimes de cette épidémie qui a ravagé la France il y a 65 ans, le conférencier encourage la vaccination. Au Bénin, l’encouragement à poursuivre les vaccinations s’appuie sur les témoignages de médecins. « Les mauvaises règles d'hygiène étant observées, un enfant qui est en contact soit par l'alimentation ou en contact direct avec les selles d'un individu malade peut contracter le virus et ainsi développer la maladie avec des risques de paralysie et de mort» détaille le Dr Déo-Gracias Lokoussou lors d’une opération médiatique conduite par plusieurs Rotary clubs du Bénin. « Le seul moyen pour lutter contre la polio est la prévention. Par conséquent, tous les enfants doivent se faire vacciner » conclut le médecin.

Le 24 octobre ne sera bientôt plus une Journée mondiale de lutte contre la polio, si les efforts de tous ne se relâchent pas.

 

*Ryla : Rotary youth leadership award, séminaire de formation à la responsabilité professionnelle.

 

 

Des timbres à Montceau-les-Mines

Un stand du Rotary club Montceau les Mines est installé toute la journée sur la place publique. Il y est vendu un timbre-poste à l’effigie du Rotary, émis en faveur de l’éradication de la polio. Cette vente correspond à la vaccination de 600 enfants. Le stand informe les passants du grand combat mené par les Rotariens contre cette maladie.

 

Des tulipes à Perros-Guirec

Le 24 octobre, 1 200 bulbes de tulipes sont plantés dans un espace de la ville, en présence d’élus. Le produit de la vente de ces bulbes permet de vacciner et sauver 3 000 enfants dans le monde.

 

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

 

Rechercher un club

la boutique s'abonner