UNE RÉPLIQUE ROTARIENNE APRÈS LE SÉISME AU MAROC

- Magazine 844 - Décembre 2023

Le puissant tremblement de terre qui a frappé le 8 septembre le sud de Marrakech a entraîné une importante mobilisation des Rotariens du Maroc, appuyés par des clubs de nombreux pays. Après les secours de première urgence se prépare la reconstruction avec des projets qui seront entrepris notamment avec le soutien de la Fondation Rotary.

Image UNE RÉPLIQUE ROTARIENNE APRÈS LE SÉISME AU MAROC

Gouverneure du district 9010 qui rassemble les clubs du Maghreb, Saadia Aglif est membre du Rotary club Rabat. Très impliquée dans la gestion de l’aide rotarienne apportée, elle témoigne de « la mobilisation de beaucoup de Rotariens et de Rotaractiens qui, dans l’urgence, sont allés vers les populations sinistrées apporter vivres, vêtements, tentes et groupes électrogènes en particulier. De nombreux clubs ont collecté puis livré des médicaments et des fournitures aux hôpitaux. » Saadia Aglif souligne qu’au-delà des aides d’urgence fournies, « d’importants projets de reconstruction seront réalisés, notamment avec l’apport  de subventions mondiales de la Fondation Rotary, dans le cadre des instructions données par le gouvernement marocain. » Parmi ces instructions figure un ambitieux programme d’équipements scolaires dans les régions touchées par le tremblement de terre.

 

Un fonds d’aide spécifique créé par la Fondation Rotary

Dans les heures qui ont suivi le drame, les administrateurs de la Fondation ont établi un fonds spécial d'aide pour le Maroc destiné à soutenir les secours mis en œuvre par les Rotariens sur le terrain. Barry Rassin, président du conseil d’administration de la Fondation Rotary, précise que «  tout Rotarien peut y contribuer directement et tout district peut demander des subventions alimentées par ce fonds jusqu'au 21 septembre 2024 ou jusqu'à ce que les fonds aient été alloués ». En effet, la Fondation apporte son soutien non seulement pour les secours immédiats, mais aussi dans l’objectif de rebâtir le futur des populations meurtries. Adduction d’eau, installation de panneaux solaires font partie des programmes dans la durée.

 

ShelterBox, une réponse professionnelle

Programme partenaire du Rotary International, ShelterBox a envoyé très rapidement une équipe sur place afin d’évaluer les besoins. Peu après ont été acheminés tentes familiales , couvertures thermiques, lampes solaires et ustensiles de cuisine aux communautés. « L’hiver arrive et représente une menace pour les populations des montagnes qui n’ont plus d’abri adéquat. Nos équipements sont conçus pour être utilisés pendant des mois, plutôt que des semaines, et notre expérience des tremblements de terre dans des climats hivernaux  – comme en Turquie et en Syrie - nous est très utile pour mettre au point cette réponse » déclare Michel Monteau, président de ShelterBox France. ShelterBox travaille en étroite collaboration avec le gouvernement, les autorités locales et les Rotariens du Maroc. Ceux-ci continuent d’œuvrer sur le terrain, plusieurs mois après la catastrophe.

 

 

Des clubs unissent leurs forces

 

L’une des toutes premières initiatives provient du Rotary club Marrakech Ménara qui invite chacun à donner son sang. Une promotion de ce geste salvateur est entreprise et les Rotariens donnent l’exemple, en lien avec le Centre de transfusion sanguine.

Beaucoup de clubs hors du Maroc entretiennent des liens réguliers avec ce pays. C’est le cas du Rotary club Paris Sud-Est dont l’un de ses anciens membres, Gilles George-Batier, a fondé le Rotary club Taroudant, proche de la zone dévastée. « Notre club fournit 400kg de vêtements à des  villages par l’intermédiaire du Rotary club Taroudant » explique William Modéré, membre de ce club francilien. Le Rotary club Taroudant a pu identifier très vite puis cibler au plus près les besoins matériels et humains, ainsi que les villages à aider en priorité. Ce club a notamment réceptionné 4 000 m2 de palettes de bois stratifié, envoyées par des amis de Casablanca, transformées en plancher pour tentes par l’entreprise de menuiserie d’un Rotarien de Taroudant…en attendant l’arrivée de panneaux solaires et de l’éclairage.

Les Rotariens de Taroudant interviennent dans trois villages ; pour l’un d’entre eux, denrées et matériel sont montés à dos d'âne, la route étant impraticable. Ils sont rejoints par des membres du Rotary club Casablanca Atlantic pour monter des tentes destinées à des familles ; un couple de vacanciers français, surpris par le séisme, vient prêter main-forte aux Rotariens pendant deux jours dans la montagne. Ils savent à présent ce qu’est le Rotary.

Le Comité interpays France-Maroc participe à cet élan de solidarité par l’organisation d’un couscous à Hyères-les-Palmiers : « la somme récoltée grâce à la générosité des convives et à la participation de commerçants français et marocains est remise à la Fondation Rotary pour agir en faveur de sinistrés » commente Jacques Politi, président de ce CIP.

 

La réaction des Rotariens a été instantanée, nombreux sont les clubs à avoir envoyé des fonds ou du matériel, organisé des événements pour soutenir des actions solidaires. Les communautés victimes du tremblement de terre retrouveront un cadre de vie pour un avenir meilleur.

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

 

Dans la même rubrique

Image UN ROTARIEN QUI ROULE BEAUCOUP

- Magazine 846 - Février 2024

UN ROTARIEN QUI ROULE BEAUCOUP

Ancien directeur de banque, passionné de cyclisme, Philippe consacre beaucoup de temps au service des enfants…

Lire

Les actions
Des clubs

Retrouvez ici toutes les actions des clubs près de chez vous

Rechercher un club

la boutique s'abonner