ENSEMBLE CONTRE LE CANCER

ACTION DE GROUPE à TOULOUSE

Les clubs Rotary, Rotaract et Inner Wheel de Toulouse et de ses environs réunissent 80 000 € contre le cancer en une soirée. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image ENSEMBLE CONTRE LE CANCER

 

Quatre pianistes de renom et l'ensemble à cordes de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse, réunis sous la direction au piano de David Fray, interprètent les concertos pour deux, trois et quatre pianos de Jean-Sébastien Bach.  

 

L'aide des collectivités territoriales est déterminante.

Ce concert, donné à la Halle aux Grains de Toulouse devant 1800 personnes, est le fruit d’une intense préparation. Jean-Michel Rème, président du comité d'organisation, explique l’importance de solliciter les entreprises pour qu’elles réservent des « packages » de 2000, 3000 ou 5000 € : ces versements permettent à ces entreprises d’offrir des places à des salariés ou des clients. Il précise : « l’aide des collectivités territoriales est déterminante : le Conseil départemental de Haute-Garonne a pris en charge les impressions des programmes et des flyers, Toulouse Métropole a prêté la salle de spectacles, le Conseil régional d’Occitanie et la Communauté d’agglomération ont acheté des places etc. ».

 

Une promotion appuyée de l’événement

 

Plus de six mois sont nécessaires pour promouvoir l’événement : pleins d’enthousiasme, les Rotariens distribuent des tracts, principalement à la sortie des concerts, Toulouse Métropole offre gracieusement l’affichage public, la presse locale et régionale concoure volontiers à la promotion de ce concert dont le bien-fondé est unanimement reconnu. Une plateforme de réservations des places par internet annonce l’événement qui figure également sur le programme de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Afin que tout public puisse assister au concert, le prix des places va de 10 à 100 €.

 

Deux projets de recherche soutenus

 

Les bénéfices dégagés par cette opération exceptionnelle sont versés à la Fondation Toulouse Cancer Santé. Le Pr François Almaric, directeur général de cette fondation, souligne que « Cette somme est partagée entre deux projets innovants de recherche menés à l'Oncopole : Morgan Delarue et Jérôme Torrisani qui poursuivent leurs travaux sur la lutte contre le cancer du pancréas et Frédéric Lagarrigue qui travaille sur le cancer du sein. » Après quatre ans seulement, ce site toulousain s'inscrit comme l'un des centres d'excellence européens de recherche et de soins en matière de cancer.

 

La réalisation de cette opération fédère 35 clubs et sera reconduite en 2020, une nouvelle fois ... sans fausse note.

                                                             

Contact : cliquez

 

A lire aussi > Action collective, une nouvelle façon d'agir et de servir