CONSEILLER UN MÉTIER EST L’AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Magazine n°837 Mai 2023

Club de professionnels très investis dans leurs métiers, le Rotary fait partager le savoir-faire de ses membres avec la jeunesse. Renseigner collégiens et lycéens sur l’ensemble des filières professionnelles fait l’objet de nombreuses rencontres dont l’enrichissement est réciproque.

Image CONSEILLER UN MÉTIER EST L’AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Forum des métiers, opération carrières, carrefour des professions…les appellations diffèrent en fonction des clubs organisateurs, mais l’enthousiasme et la philosophie demeurent identiques. Des conseils apportés sur les études à suivre aux témoignages apportés sur le vécu professionnel, les Rotariens sont présents afin d’aider les jeunes à se construire un avenir.

 

 

Orienter vers les études adéquates

 

« De nombreux contacts nous ont fait apparaître une méconnaissance de l'entreprise pour une grande partie de la jeunesse et notre souci est de leur apporter une contribution positive » témoigne  Jean-Pierre Biot, président du Rotary club Lyon Parc. Ce club intervient dans un lycée auprès de terminales, avant que les élèves établissent leurs choix dans Parcoursup. Des entretiens individuels sont planifiés entre ces jeunes et des responsables de diverses professions en vue de répondre à leurs aspirations. Ces rencontres ciblées peuvent éviter des erreurs d’orientation, trop fréquentes et fort coûteuses.

 

« Il s’agit de faire une analyse de leurs motivations, de leurs projets de formation tout en expliquant les attendus des entreprises car, pour la plupart de ces jeunes, la connaissance de l’entreprise remonte à leur stage d’une semaine effectué en classe de troisième ; pour certains, elle est le reflet de la vie professionnelle de leurs parents » explique le président du Rotary club Lyon Parc. Il précise que l’essentiel est de leur faire découvrir le sens de l’engagement et de faire comprendre l’importance de ce que les employeurs appellent les quatre S : savoir, savoir être, savoir- faire, et savoir devenir.

 

Au cours des entretiens apparaissent des qualités à promouvoir et quelques défauts à maîtriser. Les conseils des Rotariens sont d’autant plus utiles que les élèves ont très peu l’habitude d’analyser ce qui fait leurs richesses personnelles. Au-delà des conseils personnalisés sur les cursus à suivre, prodigués au sein d’établissements scolaires, des clubs organisent des rencontres où parfois plusieurs milliers de jeunes rencontrent des centaines de représentants de métiers.  

 

 

Rassembler professionnels et scolaires

 

Trouver sa voie grâce au forum de l'orientation et des métiers de Chartres est l’objet du rendez-vous qui accueille pendant deux jours essentiellement des élèves de 3e. Organisé conjointement par l’Éducation nationale, le département de l’Eure-et-Loir et le Rotary club Chartres, l’accent est mis sur la rencontre entre entrepreneurs et jeunes. "Le but de ce forum est de réunir au même endroit diverses filières de formation et d’orientation", décrit Geneviève Boone-Bartoli, en charge de l’organisation du forum au Rotary club Chartres. De nombreux stands présentent différentes offres de formation, les élèves découvrent, à travers trois parcours distincts, divers métiers. L’objectif est de les éveiller pour qu’ils choisissent la construction d’un parcours ou d’un projet sur le temps long, en différentes étapes.

 

Des rencontres concernent un public beaucoup plus large, comme à Roanne où 4 000 élèves de la 4e à la terminale sont conviés un jeudi au Salon des métiers. Ce rendez-vous annuel fait régulièrement surgir des vocations, grâce à la mobilisation de 300 professionnels représentants 160 métiers. Pour réunir une telle palette de professionnels, les Rotariens s’appuient sur l’association 3E qui entend rapprocher le monde de l’enseignement et celui des entreprises. Certaines corporations effectuent des démonstrations, telle cette fleuriste qui prépare des bouquets ; cette professionnelle fait d’une pierre deux coups : elle poursuit son travail tout en faisant la promotion de son métier auprès des jeunes. Dans l’après-midi, une centaine de stages sont présentés, une aubaine pour ces élèves qui sont immédiatement mis en relation avec les entreprises ou les institutions.

 

Lorsque des rencontres ne sont pas organisées par des Rotary clubs, ceux-ci ont la possibilité de les rejoindre, comme le fait le Rotary club Toulouse et Frontonnais dans le Forum des métiers de l’APEC (Association des parents d’élèves du collège).  Les visiteurs échangent avec des professionnels et des organismes de formation sur leur métier et leurs filières.

 

Les projets les plus aboutis de jeunes peuvent faire l’objet de conseils pour qu’ils créent leur propre entreprise.

 

 

Encourager l’entreprenariat

 

Inciter les jeunes à créer une entreprise est un module de plus en plus présent à travers les différents forums. « Entreprendre au féminin » est le thème lancé par le Rotary club Albi Pastel. Une vingtaine de cheffes d’entreprise participent à une « Master class » et font partager leur engouement à une centaine de scolaires ; chaque dirigeante d’entreprise résume en quelques minutes son parcours personnel, ses hauts et ses bas, jusqu’à la création de leur entreprise. Puis, des tables rondes réunissent les jeunes intéressés avec une dirigeante d’entreprise. Chacun ose poser des questions personnelles puis se rend à d’autres tables rondes, afin de diversifier ses informations et connaître d’autres expériences.

 

Pendant longtemps, il était difficile de trouver des professionnels de tous les secteurs d’activité qui acceptent de consacrer au moins une demi-journée à présenter leur métier. Le manque de vocations dans de nombreuses filières telles que le bâtiment, la restauration ou la représentation commerciale, motive les professions à être représentées lors de ces rencontres avec la jeunesse. 

Ce type d’action est souvent un premier contact entre le Rotary et des jeunes qui peuvent par la suite rejoindre l’un de ses programmes de jeunesse. Par ces rencontres, le Rotary montre sa dimension professionnelle tout en démontrant l’intérêt qu’il porte à la jeunesse désireuse de s’investir dans un métier.

 

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Dans la même rubrique

Image LA COMMUNICATION ROTARIENNE, UNE AFFAIRE DE JEUNES ?

01/06/2024 - Magazine 850 - Juin 2024

LA COMMUNICATION ROTARIENNE, UNE AFFAIRE DE JEUNES ?

Bien communiquer en interne ainsi que vers le grand public est devenu une priorité à tous les niveaux du Rotary, que ce…

Lire

Rechercher un club

la boutique s'abonner