MEMBRE CORPORATE ET MEMBRE ASSOCIÉ : DE NOUVEAUX ROTARIENS

Afin de faciliter l’adhésion dans un Rotary club de personnes qui manquent de temps ou de moyens financiers pour le moment, le Rotary International propose de nouveaux profils de membres actifs. Des innovations qui permettent à des clubs d’accroître et de diversifier leurs effectifs. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image MEMBRE CORPORATE ET MEMBRE ASSOCIÉ : DE NOUVEAUX ROTARIENS

Le dirigeant d’une entreprise autour de vous présente toutes les qualités pour devenir membre de votre Rotary club, mais faute de temps décline avec regret votre proposition : proposez-lui de devenir membre Corporate !

Une personne accueille sous son toit un lycéen pendant des mois dans le cadre du programme d’échanges de jeunes du Rotary et remplit toutes les conditions pour devenir rotarienne, mais manque de moyens financiers pour s’acquitter d’une cotisation : proposez-lui de devenir membre Associé !

 

 

Le membre Corporate : un atout pour les entreprises et le club

 

Combien de Rotary clubs ne réussissent pas à admettre un responsable d’une entreprise performante, parfois toute proche du lieu des réunions statutaires ? La réponse du refus est liée à l’impossibilité pour ce responsable d’avoir une assiduité minimale. Or, depuis le Conseil de législation du Rotary International de 2016*, existe pour tout Rotary club la possibilité d’admettre un ou plusieurs membres Corporate. Ce membre représente une entreprise, voire une collectivité publique ou une association à but non lucratif, et dispose de un à trois suppléants qui le remplace aux réunions statutaires du club ou aux actions en cas d’empêchement. Ce membre bénéficie ainsi d’une bonne assiduité…et du don d’ubiquité puisqu’il peut à la fois vaquer à ses obligations professionnelles et être assidu à son club grâce à sa suppléance. C’est un membre actif à part entière et il peut participer aux décisions dont l’élection du président de son club.

 

C’est dans ce cadre que le Rotary club Paris 20e Service et Industrie prévoit, à travers son second club satellite, d’admettre des responsables d’entreprises du BTP et de professionnels en lien avec cette corporation. Alain Gervy, président fondateur de ce club, souligne que « la possibilité d’admettre des membres Corporate est mentionnée dans le règlement intérieur du Rotary club Paris 20e Service et Industrie et de ses clubs satellites. » Il estime que la création du membre Corporate par le Rotary International « permet en particulier une ouverture du club vers de grandes entreprises dans la mesure où ses responsables peuvent rencontrer des professionnels en activité ; le Rotary a en effet été créé sur des bases de compétences et d’éthique professionnelles et les fondateurs étaient favorables aux relations d’affaires entre membres, dans le respect des règles de probité. »

 

Le membre Corporate coûte à l’entreprise le montant d’une cotisation de tout autre membre actif, laquelle peut être majorée jusqu’à 50% suivant le règlement intérieur du club. Ce système permet à des professionnels de s’investir dans l’activité rotarienne, en particulier dans les actions d’intérêt général menées par le club. L’apport des membres Corporate est double dans la réalisation d’actions : ils interviennent physiquement et ils peuvent apporter l’appui logistique de leur entreprise. Par exemple, un concessionnaire automobile qui sera régulièrement présent ou représenté lors des activités du club peut prêter ses locaux pour une exposition de peinture destinée à financer une œuvre d’intérêt public ; ce membre Corporate rend service au Rotary club, à la cause défendue, tout en valorisant son entreprise.

Il ne faut pas perdre de vue que l’entreprise en soi ne peut pas être membre d’un Rotary club : seules des personnes physiques peuvent le devenir.

Il existe depuis peu la possibilité de créer des Rotary clubs Corporate, dont les membres, ou la majorité d’entre eux, travaillent dans la même entreprise. Ce nouveau type de Rotary club, qui n’existe pas encore en France, a pour but principal de réunir les salariés d’une entreprise pour entreprendre des actions d’intérêt public.

 

 

Le membre Associé, un renfort pour l’action

 

Des personnes qui s’investissent dans des actions rotariennes, mais qui ne peuvent pour diverses raisons adhérer pleinement au club, peuvent devenir membres Associés. Vincent Pommier, responsable de la commission Effectif du district 1790 (Lorraine et Haute-Marne) cite l’exemple « d’une mère de famille dont l’enfant est parti un an en Argentine comme Student et qui a participé aux activités du Rotary club Pont-à-Mousson." Cette personne apporte son concours lors d’opérations de levées de fonds telles que « la fête du club », une soirée rassemblant 300 personnes et dont le repas est préparé par des bénévoles, conjoints et amis des Rotariens.

 

C’est dans le district 1770 que l’usage de membre Associé est le plus répandu : neuf personnes participent régulièrement à la Foire aux fleurs du Rotary club Claye Souilly Roissy Charles de Gaulle et plusieurs membres Associés des Rotary clubs Marne la Vallée et Clichy s’engagent en particulier en faveur de la Banque alimentaire. L’esprit de membre Associé prend d’importantes proportions au Rotary club Chelle Marne et Chantereine : « ce club qui compte 20 membres parvient à mobiliser plus de 100 personnes pour aider la Banque alimentaire lors d’une collecte dans des grandes surfaces » témoigne Pierre Hageman, gouverneur élu du district 1770 (Est de la région parisienne). Ces 80 personnes qui aident les Rotariens sont pour beaucoup des familles qui ont bénéficié du programme d’échange de jeunes du Rotary. Si elles ne sont pas officiellement « membres associés », elles remplissent dans les faits les conditions.

 

Certains Rotary clubs utilisent cette récente possibilité comme une période d'essai pour des personnes intéressées par l’esprit rotarien. Elles ne paient pas de cotisation tant qu’elles sont membres Associés, mais participent à la vie du club, en particulier à ses actions. Vincent Pommier estime que « le membre Associé a une bonne vision du Rotary au cours de cette période, apprend à connaître et à apprécier les membres du club ». Lorsque l’expérience est positive, le membre Associé peut alors rejoindre pleinement le club, et il devient un « membre actif ».

 

L’existence du membre Associé, comme celle du membre Corporate, offre à chaque Rotary club la possibilité d’accroître son effectif et de diversifier les profils professionnels et humain. Il ne faut cependant pas perdre de vue que le Rotary International ne reconnaît que deux catégories de membres : le membre actif et le membre d’honneur.  Deux nouvelles possibilités pour rejoindre le Rotary, avec un enrichissement réciproque.

 

*Le Conseil de législation, souvent appelé COL par son acronyme américain, est le « parlement » du Rotary International qui se réunit tous les trois ans pour discuter et modifier ses règles et statuts. Chaque district du monde désigne l’un de ses anciens gouverneurs pour le représenter.

 

 

L’avis du coordinateur du Rotary International

Jacky Chef, coordinateur du Rotary International de la zone 13, chargé des questions des effectifs, estime « que les possibilités d’admettre des membres Corporate et Associés offrent aux Rotary clubs une réelle liberté, de la souplesse et de la richesse. Ces possibilités ne sont pas encore exploitées par les Rotary clubs en France, la nouveauté prend du temps. »

Concernant le membre Corporate, Jacky Chef pense que « tout club soutenu dans ses actions par une entreprise sponsor devrait lui proposer ce lien qui lui permet une complète découverte du Rotary. » Pour le membre Associé, il pense « qu’il s’agit d’un moyen intéressant de donner un statut ou une reconnaissance à une personne qui peut être un bénéficiaire ou un partenaire d’une action. Cette personne peut ainsi connaître le Rotary sous une autre facette que celle vécue et devenir par la suite un Rotarien. »

 

 

Quels sont les critères officiels pour l'adhésion au Rotary ?

Le seul critère est que les Rotariens doivent être des adultes jouissant d'une honorabilité indiscutable et d'une excellente réputation, faisant preuve d'intégrité et de leadership, et souhaitant s'impliquer au sein de la collectivité et à l'étranger.

 

 

Modifier le règlement intérieur du club

Les Rotary clubs qui souhaitent admettre des membres Corporate ou Associés doivent modifier leur règlement intérieur.