UN ROTARIEN QUI ROULE BEAUCOUP

- Magazine 846 - Février 2024

Pendant un mois, Philippe Sudres, membre du Rotary club Cahors, réalise à vélo un tour de la région Occitanie afin de recueillir plus de 20 000 € en faveur d’enfants hospitalisés. Au cours de 28 étapes où il est accueilli et souvent pris en charge par des Rotary clubs, il promeut son action…et le Rotary.

Image UN ROTARIEN QUI ROULE BEAUCOUP

Ancien directeur de banque, passionné de cyclisme, Philippe consacre beaucoup de temps au service des enfants hospitalisés et de leurs familles. En 2020, en plein épisode pandémique, il effectue un tour de France de 6 000 km pour soutenir cette cause. Un périple en 61 étapes où il trouve écoute et de multiples soutiens. Devant les résultats très positifs de cette initiative, Philippe la renouvelle au niveau de sa région.

 

Un périple à l’échelle régionale

Du 11 septembre au 10 octobre, Philippe parcourt les 13 départements d’Occitanie pour sensibiliser le public et recueillir des fonds pour l’association Hôpital Sourire qui œuvre en faveur du bien-être des enfants et des personnes fragilisées par l’épreuve de la maladie. « Réaliser le tour de l’Occitanie trouve un écho beaucoup plus important que le tour de France dans la mesure où chacun connaît l’hôpital Purpan de Toulouse et beaucoup ont en mémoire un enfant qui y a séjourné » explique Philippe. Ce périple de 2 300 kilomètres qui relie 24 grands sites d’Occitanie tels que Carcassonne, Albi ou Tautavel, a été imaginé comme un itinéraire de rencontres.

 

Des collectes à chaque étape

« Le projet de faire réaliser le film Koala pour dédramatiser les opérations chirurgicales que doivent subir des enfants reçoit un accueil très favorable partout où je me rends » explique Philippe. À chaque étape, il explique au public et aux Rotariens son action qui recueille des dons à travers une cagnotte en ligne, de Rotary clubs et de particuliers lors des étapes. Une consœur de la banque dans laquelle il a travaillé verse une appréciable contribution. « Chaque euro reçu est un euro versé en faveur des enfants hospitalisés, car cette action n’entraîne pas de dépenses. » En effet, seule de la sueur est versée au cours de ce périple, et le cycliste est pris en charge par les Rotary clubs au cours de presque toutes les étapes. Sur certains lieux n’existe pas de Rotary club, aussi le cycliste est-il hébergé par des sponsors, en particulier des clubs d’entreprises. Il en profite pour s’exprimer également sur la mobilité douce, sujet très inspirant pour les entreprises et leurs salariés. Les fonds recueillis au cours de ce tour d’Occitanie dépassent largement les 12 000 € de coûts de production du film Koala ; aussi, les 8 000 € restant sont affectés au réaménagement de la ludothèque de l’hôpital Purpan.

 

Une médiatisation forte

Interviews sur France Bleu, reportage télévisé de France 3 qui accompagne le cycliste lors de l’étape Montauban-Toulouse et se termine au pied de l’hôpital Purpan par l’accueil du service pédiatrique, apportent un grand soutien à cette initiative. Des dizaines d’articles dans la presse locale et régionale, des milliers de relayages sur les réseaux sociaux font connaître l’action du Rotarien de Cahors. La notoriété des deux parrains de cette entreprise favorise la communication vers le grand public : Valérie Fignon, épouse du double maillot jaune, préside une association sportive renommée ; Vincent Clerc, ancien international de rugby, a effectué l’essentiel de sa carrière au Stade toulousain. La médiatisation est renforcée lorsque Philippe est reçu par des élus : « l’un des plus beaux moments fut l’accueil par la maire d’Albi et quatre de ses adjoints devant l’hôpital de la ville ; ces élus ont consacré beaucoup de temps à m’écouter. » Des associations de cyclistes l’accompagnent sur plusieurs tronçons, celle de Caussade a notamment roulé 110 km à ses côtés ; Philippe est très reconnaissable avec son vélo à sacoches, arborant fanions rotariens et explication de la cause soutenue. « J’explique à chaque fois que je suis Rotarien, et très souvent mes interlocuteurs sont étonnés car ils ne pensaient pas que le Rotary club agit pour de nombreuses causes. »

 

Un prochain projet en lien avec les JO

« Au travers de ces aventures, j’ai pu me rendre compte à quel point l’image du Rotary et ses valeurs se trouvent renforcées par les rencontres dans chacune des étapes. » Philippe sera en 2024-2025 président du Rotary club Cahors. Il projette de pédaler en juillet depuis sa ville jusqu’à Paris, à l’occasion des Jeux olympiques, toujours en faveur d’enfants hospitalisés. Il souhaite être accompagné d’autres Rotariens au cours des différentes étapes, voire former un peloton rotarien. Une initiative qui changerait de braquet.

 

Contact : ph.sudres@gmail.com

www.tourdoccitanie-hopitalsourire.fr

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

 

Les actions
Des clubs

Retrouvez ici toutes les actions des clubs près de chez vous

Rechercher un club

la boutique s'abonner