DONNE UN JOUET À UN ENFANT

La décennale du Père Noël

Plus de mille enfants défavorisés du Grand Lyon vont recevoir des cadeaux de Noël collectés par le Rotary club Lyon Tassin Écully.

Image DONNE UN JOUET À UN ENFANT

Une grande opération qui en est à sa 10e édition et fait intervenir toute une chaîne de solidarité, sans autre coût que la force du bénévolat.

 

Les habitants de Tassin et d’Écully, communes de l’ouest lyonnais, sont habitués à rencontrer les Rotariens sur les marchés de Noël et à voir les affiches les invitant à leur remettre des jouets. L’opération « Donne un jouet » a pour but d’offrir de la joie à des enfants défavorisés, qu’ils soient en situation de handicap, orphelins, issus de familles désunies ou en difficulté sociale. L’an dernier, 5000 jouets et 1000 peluches ont été collectés et offerts à des institutions ou organismes choisis par le club. Roland Chanut, coordinateur de « Donne un jouet » témoigne de l’engouement du public à soutenir cette action : « apprenant cette initiative rotarienne, un voisin m’a remis une dizaine d’ordinateurs dont sa société se séparait. Le succès de « Donne un jouet » permet d’aider actuellement une dizaine d’institutions dédiées à l’enfance défavorisée. »

 

 

 

 

Une communication maîtrisée

 

Les deux municipalités sont contactées dès juin afin d’obtenir la gratuité d’un stand sur leur marché de Noël ainsi que des espaces dans le magazine de la ville et des annonces sur les panneaux lumineux. Claude Brunet, responsable de la communication de « Donne un jouet » précise que « chaque commune veut une affiche spécifique que nous réalisons ainsi que des flyers qui sont distribués par les Rotariens. » Il souligne l’importance de contacter en amont la presse et l’intérêt qu’elle porte sur une action qui fait l’unanimité : « lors de la dernière édition, TLM (Télé Lyon Métropole) a réalisé un reportage sur l’une de nos remises de jouets à des enfants. »

Le Rotary club Lyon Tassin Écully obtient également un stand lors du Forum des associations qui se tient début septembre, ce qui permet de lancer l’action auprès du public et de trouver des soutiens.
Affiches et flyers sont réalisés avec la même présentation que les années précédentes pour que le public mémorise et identifie cette action. La population est conviée de remettre les jouets chez des commerçants partenaires de l’opération, ou sur le stand du club lors du marché de Noël. Ces rencontres permettent souvent de connaître le Rotary et l’étendue de ses actions.



 

Une usine à cadeaux

 

Une fois les milliers de jouets collectés, Rotariens, conjoints et autres bénévoles s’affairent dans le garage et la villa d’un Rotarien : les peluches sont lavées, les jouets sont contrôlés et l’on s’assure qu’ils répondent bien aux normes de sécurité en vigueur. Pendant plusieurs soirées, les bénévoles trient, réparent, empaquettent les jouets en fonction du handicap des enfants ; par exemple, jeux et jouets sonores sont préparés pour les déficients visuels.

 

 

 

 

Les Rotariens présents aux distributions
 

Compte tenu de la dimension de l’opération, les distributions de cadeaux s’étalent entre le 25 décembre et la mi-janvier. Rotariens et conjoints participent à ces moments de joie et remettent en mains propres les jouets, souvent en présence du gouverneur du district 1710 et de la presse.

 

Cette action d’envergure a un budget de…350 €, mais nécessite 600 heures de bénévolat. Cette action de terrain, impliquant fortement les conjoints, consolide l’implantation du Rotary club Lyon Tassin Écully ; l’effectif de ce dernier s’est accru grâce à la visibilité auprès de la population. Un véritable cadeau de Noël pour le club !

 

En savoir + >    Claude Brunet   &     Roland Chanut