COURAGE, SERVICE & DEVOUEMENT

De nombreux Rotary clubs de France récompensent une personne ou une association qui accomplit un acte de courage, de civisme ou de dévouement de façon désintéressée. Une illustration concrète de la devise « Servir d’abord » du Rotary International. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image COURAGE, SERVICE & DEVOUEMENT

 

Le prix Servir s’adresse exclusivement à des personnes non rotariennes, presque toutes inconnues du grand public, qui spontanément ou dans la continuité apportent un bienfait à autrui. Créé en 1984 à l’initiative de Maurice Herr, gouverneur du district 1660 (Paris & Ile de France ouest), ce prix s’est développé dans toute la France, au niveau des clubs et des districts. Il a même fait l’objet pendant plusieurs années d’un « prix Servir national », décerné par l’ensemble des districts du pays.

 

Courage, civisme ou dévouement

Le 12 mai dernier à Vergèze (Gard), un taureau s’échappe dans la foule, créant la panique et blessant sept personnes. N’écoutant que leur instinct, deux hommes réussissent à le canaliser pour permettre aux gendarmes d’agir et d’éviter le pire ; le Rotary club de Nîmes attribue son prix Servir à Jessie et Sylvain pour leur acte exemplaire. La maîtrise du taureau représente une action spontanée, et les membres du Rotary club de Nîmes promeuvent également un engagement continue en récompensant Olivier pour le livret qu’il a conçu Bilou, le casse-cou, expliquant le secourisme aux enfants.

 

Cette année le Rotary club de Nanterre attribue ce prix à Éric, directeur d’une école primaire de la villeen raison des actions innovantes qu’il a mises en œuvre dans son établissement, dont un jardin botanique. Ce prix lui est remis à l’issue de la sortie des classes en présence des élèves et de leurs parents.

Des clubs se fédèrent parfois afin de donner une plus grande portée et d’attribuer une somme plus importante aux récipiendaires. C’est le cas de quatre clubs du Val d’Oise qui, depuis 1986, récompensent chaque année de deux à quatre personnes. Ces quatre clubs (L’Isle Adam-Beaumont/Oise, Magny-en-Vexin, Pontoise et Taverny-Beauchamp-Franconville) viennent de récompenser trois personnes au comportement exemplaire : Patrick qui s’est opposé à l’agresseur du maire de son village ; Catherine qui a créé un centre d'accueil de loisir adapté aux enfants atteints de troubles du spectre autistique ; Thibault, 17 ans, sapeur-pompier volontaire depuis ses 13 ans.

 

Illustration : Andrzej Rembowski