INITIER LA JEUNESSE À LA MUSIQUE CLASSIQUE, UN ACTE SOCIAL

Magazine 846 - Février 2024

Le Rotary club Dunkerque s’investit dans le Parcours d’éducation artistique et culturelle et dans le Parcours avenir des élèves afin de favoriser l’égal accès des jeunes à l’art et à la découverte des métiers.

Image INITIER LA JEUNESSE À LA MUSIQUE CLASSIQUE, UN ACTE SOCIAL

De l’école au lycée, les Parcours se fondent sur des projets qui favorisent l'autonomie et la prise de responsabilité au sein d'un groupe, le développement de la créativité par l'émulation, le plaisir à travailler ensemble à un projet commun, le respect des élèves entre eux, en particulier l'égalité entre filles et garçons.

Le Parcours d’éducation artistique et culturelle répond à trois objectifs : permettre à tous les élèves de se constituer une culture personnelle riche et cohérente tout au long de leur scolarité ; développer leur pratique artistique ; favoriser la rencontre des artistes et des œuvres, la fréquentation de lieux culturels.

 

Quant au Parcours avenir, il s’ancre sur la découverte des métiers et la capacité à se former tout au long de la vie. Cette démarche permet aux élèves d’élever leur ambition scolaire et professionnelle, afin de favoriser des choix éclairés.

Le Bulletin Officiel du 25 mai 2023 insiste sur la nécessité de mettre en œuvre cette découverte des métiers dès la classe de 5e. Concrètement, les élèves devront, à l’issue de la classe de 3e et après la mise en œuvre complète de la démarche de découverte des métiers, connaître un panel élargi de métiers (de l’ordre de 40 à 50, contre 10 à 15 aujourd’hui).

La découverte des métiers constitue un enjeu essentiel pour l’épanouissement personnel de chaque élève, mais aussi un enjeu collectif de réduction des inégalités sociales.

 

 

Récréation avec de jeunes virtuoses

 

Le Rotary club Dunkerque vient d’organiser la 5e édition de sa Récréation, dans l’objectif de soutenir de jeunes virtuoses et d’accompagner le Parcours musical d’élèves. Le 27 novembre 2023, 820 élèves ont assisté à des petits concerts interactifs de musique classique. Les pianistes Ayumi Nabata, Pierre Desangles et le violoncelliste Boris Benazdia, dotés de prix de renommée internationale, ont partagé ces moments avec les scolaires. Ils se sont produits les 25 et 26 novembre pour le grand public. Le Rotary club Dunkerque a pris en charge la journée des élèves grâce au produit des concerts publics.

Les virtuoses ont interprété des œuvres de Bach, Beethoven, Brahms, Chopin, Liszt, Mozart, Saint-Saëns et Prokofiev. La pianiste japonaise Ayumi a joué sa propre composition Indian Fantasy.

Pour que le choc des cultures ne soit pas trop brutal pour certains collégiens, professeurs de musique et virtuoses ont préparé cette rencontre lors d’une visio-conférence ; des axes de réflexion ont été retenus. Des échanges ont eu lieu avec les élèves sur les codes du spectateur (applaudissements à l’entrée des artistes et aux moments opportuns, écoute attentive lors des interprétations, réponses aux sollicitations des musiciens…), sur l’exploitation corporelle de certaines œuvres avec les maternelles et primaires, sur la spécificité de certaines œuvres (études, nocturne, sonate, variations, valse…), sur la découverte du piano, du violoncelle, des parcours de formation des jeunes musiciens, sur les métiers de musicien interprète et de compositrice, sur l’organisation et la gestion d’un festival. Les élèves ont appris que la musique était accessible à tous, qu’il suffisait d’ouvrir la porte d’une école de musique…

 

 

Le travail dans les classes après la Récréation

 

Ingrid Descamps, conseillère pédagogique en éducation musicale, propose de donner suite à cette rencontre en demandant aux enseignants de nourrir un mini-projet du Parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves.

Les Rotariens souhaitent démocratiser la musique classique auprès des jeunes, contribuer à cultiver leur sensibilité, curiosité et plaisir à rencontrer des œuvres. La musique est un vecteur de partage, créatrice d’un véritable lien social entre les individus. Elle donne de la force, de l’énergie, mais aussi des sensations de quiétude, de calme, de bien-être…

 

 

Quelques mots d’enfants relevés

 

«  Vous me semblez être dans une bulle de bonheur, vous êtes tout simplement extraordinaires, votre musique m’émerveille » 

«  C’était magnifique, cela nous donne envie d’aller assister aux concerts et de jouer un instrument »

«  On aurait dit que les doigts d’Ayumi volaient sur le piano, avec l’agilité du papillon »

 

 

Des mots de professeurs 

 

« La rencontre avec les artistes constitue un élément essentiel du Parcours d’éducation artistique et culturelle développé par l’école au bénéfice des élèves. Génératrice d’émotions, elle développe l’intelligence sensible qui nourrit, révèle et renouvelle le rapport que chaque élève développe avec le réel et lui-même », Damien Deheunynck, inspecteur de l’Éducation nationale

« Au-delà  de l'approche sensible, ces temps de concerts puis de rencontres avec les artistes s'inscrivent pleinement dans le Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle et dans le Parcours Avenir de nos élèves », Amandine Doutrelant, professeure au Collège Gaspard-Malo.

 

Ces phrases recueillies ont tant touché les membres du Rotary club Dunkerque qu’ils renouvelleront leur action. Si d’autres clubs sont intéressés, les responsables sont disponibles pour échanger sur l’organisation, les contacts, la publicité et la mise en place de cette récréation.

«  Le monde du partage devra remplacer le partage du monde », Claude Lelouch

ou « On ne vend pas la musique. On la partage », Léonard Bernstein.

 

 

Contact : obert.bruno59@gmail.com

 

TEXTE DE BRUNO et MARIE-CHRISTINE OBERT

Les actions
Des clubs

Retrouvez ici toutes les actions des clubs près de chez vous

Rechercher un club

la boutique s'abonner