LE CHALET DE LA RENAISSANCE

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020, plusieurs localités des Alpes-Maritimes sont dévastées par la tempête Alex. Un élan de solidarité nationale des Rotariens permet notamment à des entrepreneurs de poursuivre leur activité. La construction d’un chalet-café, local social au cœur de Breil-sur-Roya, redonne vie à la commune. TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image LE CHALET DE LA RENAISSANCE

Breil-sur-Roya est une commune de 2 000 habitants sévèrement touchée : la crue de la rivière a emporté plusieurs maisons, d’autres seront rasées car leurs fondations ont été affectées. Parmi ces bâtiments, le Café des Alpins, lieu de vie par excellence de cette commune enclavée du nord du département. Cet établissement est également le point-contact du village. Afin que l’animation retrouve au plus vite ses droits, les Rotariens installent un chalet qui permettra de faire fonctionner à nouveau le bar situé auparavant dans un bâtiment frappé d’un arrêté de péril.

 

 

Une chaîne d'implication de Rotariens

 

L’appel lancé par le district 1730 auprès des autres districts de France et de tous les Rotary clubs du pays s’est soldé par un total de près de 200 000 € collectés, en plus des nombreux dons de matériels et des implications personnelles sur le terrain de clubs du district et d’ailleurs. Une partie de ces dons est utilisée afin de construire le chalet. Pierre-Alexis Flipo, membre du Rotary club Nice, est spécialiste de la construction de maisons en bois ; sollicité par le district 1730, il apporte toutes les facilités pour bâtir au moindre coût ce chalet, en à peine trois semaines. Il obtient la bienveillance de ses fournisseurs et sous-traitants habituels pour limiter les frais de construction. L’un d’entre eux offre les fondations du local ; on assiste à une action autant professionnelle que sociale.

 

 
Une inauguration avec toute la commune

 

La population est au rendez-vous le 28 juillet pour l’inauguration du nouveau local. C’est une joie partagée de retrouver le principal lieu d’animation de la commune, qui semble à présent revivre. Une plaque très visible à l’entrée rappelle l’implication du Rotary dans cette réalisation. La participation rotarienne atteint 55 000 €, la commune apportant les 15 000 € restant. Le gouverneur 2020-2021, Philippe Raffin, souligne que « la structure en bois de 50 m2 est démontable et sera utilisée pendant plusieurs années, en attendant que l’établissement retrouve un nouveau local. La commune pourra alors disposer de ce chalet pour un autre usage. » Il estime que le Rotary est à présent très connu dans les trois vallées touchées par les catastrophiques inondations (Tinée, Vésubie, Roya), eu égard à la forte mobilisation des Rotariens de toute la France, et en particulier ceux des environs. Cette notoriété du Rotary pourra t-elle être à l’origine de la création d’un Rotary club dans le secteur ? Une éventualité tout à fait possible selon l’ancien gouverneur.

 

 

Contact : raffinphilippe06@gmail.com