EVALUATIONS À MADAGASCAR

L’opération Palu Pasteur, les actions d’Eau Sans Frontières, ainsi que les mobilisations de la Fondation étaient concernées par cette initiative originale. TEXTE DE REGIS ALLARD

Image EVALUATIONS À MADAGASCAR

Depuis 2010, un partenariat stratégique s’est développé entre l’Institut Pasteur et le district 1660 dans la lutte contre le paludisme, responsable chaque année de la mort de centaines de milliers de personnes, en particulier des enfants. Il consiste en la fourniture d’équipements et la mobilisation d’actions de formation du personnel dans les différents Instituts Pasteur dans le monde, dont celui de Madagascar.

A partir d’une subvention mondiale, pilotée par un club du district 1660 et soutenue par la Fondation Rotary, des actions d’envergure se sont montées successivement dans des Instituts Pasteur, notamment celui de Madagascar.

 

Un partenariat ancré

Le club Versailles-Parc a piloté l’action Palu Pasteur Madagascar, après avoir été pionnier en montant la première action au Niger. Il a associé l’un de ses clubs contacts, Bruxelles-Forêt de Soignes, en le chargeant de trouver d’autres clubs Rotary ; ainsi huit clubs belges ont participé au financement, aux côtés des 15 clubs français fédérés par Versailles-Parc. Une newsletter sur le projet a été régulièrement diffusée, et une rencontre à l’Institut Pasteur à Paris a été organisée pour les clubs intéressés. Pour toute subvention mondiale, il faut un partenaire local. Le RC Tamatave a joué ce rôle, avec une efficacité remarquable, qu’il s’agisse de faire l’interface avec l’Institut Pasteur pour le montage du dossier ou d’organiser la communication autour de l’événement. Localement, l’Institut Pasteur, avec 500 collaborateurs, est le plus important après celui de Paris. Il joue un rôle central dans le dispositif du ministère de la Santé et déploie également ses activités sur le terrain, avec des relais locaux, tels que le Centre de Santé Maternelle et Infantile de Moramanga, le site sentinelle de Saharevo et les cases pièges à moustiques que la délégation rotarienne a pu visiter. 

 

Une subvention mondiale valorisée

La subvention mondiale a été utilisée pour des achats d’équipements pour 60 000 € (microscopes à fluorescence, congélateurs surpuissants…) et des formations pour 20 000 €.

Une conférence de presse, animée par le directeur général de l’IP André Spiegel, tenue en présence de représentants du président de la République et des ministères de la Santé et de l’Éducation Nationale, a montré le contenu de cette action et le partenariat avec le Rotary. Le Dr Inés Vigan, chef d'Unité Immunologie des Maladies Infectieuses,a été la cheville ouvrière de l’opération et l’interlocutrice privilégiée des clubs Versailles-Parc et Tamatave. Pour la remercier de son engagement sans faille, le district 1660 lui a remis un PHF, en soulignant que son dévouement et son professionnalisme faisaient d’elle une Rotarienne en puissance.

 

L’implication d’Eau Sans Frontières

La délégation venue pour l’action Palu Pasteur a profité de la présence de l’un des experts Rotariens d’Eau Sans Frontières, pour découvrir l’une des nombreuses actions menées sur place. En effet, à 40 km   de Tananarive, la commune d’Ampaneva est constituée de 6 000 habitants, répartis en 5 quartiers, « les fokontany ». Grâce au Rotary, 1 100 personnes qui vivent de production agricole ont enfin accès à l’eau potable. Cette action a été organisée avec des entreprises locales sous la conduite d’Eau Sans Frontières. Deux sources ont été captées dans les collines. Après filtration, l’eau est stockée dans un réservoir enterré d’où part un réseau de distribution qui alimente 16 bornes fontaines, placées au voisinage des habitations, du centre de santé et du collège. Ce projet a coûté 50 000 €, somme réunie par les clubs du district 1660 avec l’appui de la Fondation Rotary et d’Eau Sans Frontières. Depuis avril, après 6 mois de travaux, l’eau arrive à chaque borne-fontaine. Le RC d’Ivato, club le plus proche du village d’Ampaneva, a suivi cette réalisation et est prêt à poursuivre son appui local.La prochaine action Palu Pasteur aura lieu en Guyanne, -. La subvention a été acceptée en Août par la Fondation Rotary : le district de Guyane -7030 - a participé avec son FSD pour  20 000 $

 

De nouveaux projets en perspective

La prochaine action Palu Pasteur aura lieu en Guyane. Le dossier Global Grant géré par le club Rotary HBS - Houilles Bezons Sartrouville a été approuvé  par la Fondation en Août dernier. Pour la première fois, un autre district français, le 1750, interviendra financièrement, via son FSD. Les porteurs de ce projet espèrent qu’il s’agira d’un premier pas vers un élargissement de ce partenariat en France, et pourquoi pas au-delà : la lutte contre le paludisme est un défi que le Rotary doit relever !

 

Plus d'info :

www.pasteur.fr/fr/partenariat-qui-s-inscrit-duree

www.eau-sans-frontieres.fr

www.rotary1660.org

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même rubrique

Image Une vigne sur la colline

ROUEN COLLINES

Une vigne sur la colline

En 2013, des membres du club Rouen Collines entrent en contact avec le propriétaire d'une parcelle de 1.6 ha : un terrain en…

Lire