Une vigne sur la colline

C'est l'histoire d'une parcelle abandonnée sur la commune de Bois Guillaume et dominant la gare de Rouen, qui va renaitre en vignoble grâce à l'intervention des Rotariens du club de Rouen Collines.

Image Une vigne sur la colline

En 2013, des membres du club Rouen Collines entrent en contact avec le propriétaire d'une parcelle de 1.6 ha : un terrain en déshérence non constructible.  Il s'agit de le convaincre de confier au club l'exploitation d'un tènement de 2.5 arrhes environ. L'idée née dans la tête d'un Rotarien agronome de métier - Philippe Rivals - est de planter de toutes pièces un vignoble dont le produit de l'exploitation confortera l'action sociale du club - lutte contre la précarité des familles en liaison avec les Conférence de Saint-Vincent de Paul.

Etude de sol, sélection des cépages, régularisation notariale avec le propriétaire, déclaration à la Chambre d'Agriculture ... Tout est fait dans les règles de l'art pour arriver en 2016 à la plantation de 1431 ceps  - hommâge à Jeanne d'Arc - et en 2018 à une première récolte d'une centaine de kilos de raisin. L'association In Vigno Meritas, rassemblant des Rotariens et des personnes extérieures au club est créée pour assurer le développement de l'action et sa pérénité.

Pour les promoteurs du projet, Philippe Rivals et Christian Becquart, cette "entreprise" c'est du pur Rotary.    

 

"fédérer les connaissances professionnelles des membres, intégrer des étudiants - futurs ingénieurs agronomes -, créer des liens avec des clubs Rotary italiens et anglais, cultiver ensemble cette vigne naissante tout au long de l'année. En 2021, le club espère atteindre la commercialisation de 3500 bouteilles. Un challenge qui s'inscrit véritablement dans la durée.

 

Retrouvez le reportage  sur l'action du Rotary Rouen Collines dans RotaryMag en décembre prochain.