DES COURSES VIRTUELLES CONTRE DES VIRUS TRÈS CONCRETS

Le district 1690 a proposé courant décembre des marches et des courses de fond à toute personne désireuse de contribuer à la lutte contre les virus Covid et polio. Des événements sportifs pratiqués chacun dans sa localité, compte tenu des restrictions de rassemblements imposées…du fait de la pandémie.

Image DES COURSES VIRTUELLES CONTRE DES VIRUS TRÈS CONCRETS

Les dirigeants du Rotary International encouragent les Rotariens à apporter leur concours dans la lutte contre la Covid-19 tout en poursuivant leurs efforts pour atteindre l’éradication totale de la polio dans le monde. C’est de ce postulat qu’est née l’idée de convier le grand public à participer à cette initiative du district 1690      (Aquitaine-Charente). Six courses présentielles étaient à l’origine prévues dans les différents secteurs de ce vaste district, mais les mesures gouvernementales ont contraint à leur annulation au dernier moment. L’imagination des Rotariens a conduit à lancer des marches et des courses connectées.

 

 

Chacun son jour, chacun sa distance

 

« Du 7 au 27 décembre, après inscription sur le site www.lutte-contre-virus.com, les participants ont pu marcher ou courir sur l'une des distances de leur choix : 5, 7 ou 10km) » explique Géraldine Bertrand, membre du Rotary club Libourne Saint-Émilion et responsable de la commission communication du district 1690, très impliquée dans l’organisation de cet événement.

L’originalité de ces compétitions est que les concurrents s’affrontent à distance. Ils marchent ou courent le jour et à l’endroit qu’ils choisissent : sur des chemins, dans une forêt, le long d’un cours d’eau etc. Il suffit de transmettre ses performances sur la plateforme internet dédiée. Tous les participants s’acquittent d’un versement : 7 € pour 5 km, 10 € pour 7 km, 15 € pour 10 km). La recette est remise par le district 1690 au profit de la lutte contre la Covid-19, ainsi qu’au programme PolioPlus du Rotary International.

 

 

Une action dans l’air du temps

 

La moitié des 500 participants ne sont pas Rotariens et l’on voit des pompiers et des membres de clubs sportifs adhérer à cette initiative. Des participants de tous âges, dont certains d’autres régions, voire de l’étranger tel ce Canadien qui court dans le froid hivernal de son pays pour la bonne cause !

« Cette action met en évidence une action rotarienne qui a su s'adapter à l'évolution de notre temps. Une voie d’avenir complémentaire aux marches et courses en présentiel a ainsi été ouverte » commente Géraldine Bertrand.

Tout un dispositif de communication a permis de faire connaître cette action auprès du grand public et des Rotary clubs : une newsletter envoyée tous les 15 jours, un site internet créé par le leader national d’organisation de courses connectées, l'animation de comptes sur plusieurs réseaux sociaux ont assuré la promotion de l’événement. Le district 1690 ainsi que les Rotary clubs adhérents ont relayé l’invitation à participer, tout comme une « promo Facebook ads », des affiches A3 et A4, des flyers ainsi qu'une campagne radio régionale France Bleu.

 

En matière d’actions, les clubs du district 1690 et les organisateurs rotariens ont prouvé leurs facultés d’adaptation dans un contexte particulièrement difficile, utilisant des concepts nouveaux et des outils adaptés. Preuve en est que le Rotary est en tête dans la course.

 

 

Une nouvelle course est organisée, par le Rotary club Libourne Saint-Émilion; Contact : https://we.tl/t-VHJQfhWsY9

Géraldine Bertrand : g.bertrand@bee-bordeaux.com

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Dans la même rubrique

Image DES START-UP FRANÇAISES VIRTUELLEMENT À LAS VEGAS

DES START-UP FRANÇAISES VIRTUELLEMENT À LAS VEGAS

Généralement, la délégation française est la deuxième en nombre d’entreprises…

Lire