DES ROTARIENS QUI FONT LEUR MIEL

Les Rotariens de tout un département, celui de la Manche, sont unis depuis 10 ans dans une vaste vente de miel de Normandie destinée à soutenir un projet d’intérêt public, choisi à tour de rôle par l’un des Rotary clubs associés. TEXTE DE SOPHIE HÉRY

Image DES ROTARIENS QUI FONT LEUR MIEL

Les neuf Rotary clubs de la Manche, regroupés en interclubs sous la présidence de Jacques Leroy, membre du Rotary club Saint-Lô, organisent chaque année la vente du « Miel de l’espoir » pour soutenir un projet. Ce fut un minibus pour l’Association des paralysés de France (APF), l’aménagement d’une salle Snoezelen pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, un lève-personne pour soulager enfants et adultes en situation de handicap via la thérapie par le cheval, et bien d’autres encore.

 

 

Un mobil home pour une maison d’enfants

 

Pour l’édition 2019, c’est le projet du Rotary club Cherbourg qui est retenu : l’achat pour 43 000 € d’un mobil home au profit de la Maison d’enfants à caractère social de Cherbourg (MECS) gérée par l’association d’Aide aux adultes et jeunes en difficulté (AAJD). D’année en année, il est constaté une dégradation du contexte familial qui amène au placement et à l’accueil des enfants.  Le placement en hébergement apparaît comme l’ultime recours quand tous les autres dispositifs d’aide à l’éducation et la parentalité n’ont pas permis le maintien de l’enfant au domicile familial.

Comme le souligne, Serge Ritter, directeur de la MECS « nous faisons trop souvent le constat que faute de pouvoir accompagner les parents des enfants qui nous sont confiés, les durées de placement tendent à s’accroître. Les parents perdent ainsi progressivement confiance en leurs compétences parentales ».

L’acquisition de ce mobil home permet de recevoir des familles tout au long de l’année en présence d’éducateurs. Les intervenants socio-éducatifs ont la possibilité d’observer, d’évaluer et surtout de conseiller et d’accompagner les parents.

Pour les situations les plus complexes, il s’agit de proposer des moments agréables en famille pour permettre à chacun, parents et enfant(s), de se construire des souvenirs de moments heureux quand les circonstances de vie ne permettent pas d’aller au-delà.

 

Cette structure d’accueil est un précieux outil pour tenter, et surtout réussir à impulser une nouvelle dynamique dans le délicat travail de restauration du lien parent/enfant quand les circonstances de la vie l’ont soumis à rude épreuve.

 

 

5 400 pots de miels vendus

 

Dès la mise en œuvre de ce projet, différentes manifestations sont réalisées pour récolter les fonds nécessaires à l’achat de ce mobil home. Chaque Rotary club est autonome et organise sa vente comme il le souhaite ; seule l’affiche de présentation est commune à tous les clubs.

16 jeunes du club Interact Cherbourg, 3 Students accueillis par le Rotary club Cherbourg, ainsi que des salariés de la MECS mouillent leur chemise pour vendre ce miel à l’hôpital, sur les marchés et dans les allées de grandes surfaces qui réservent un accueil chaleureux.

 

Deux manifestations festives auxquelles participent activement Rotariens et salariés de la MECS, facilitent la vente de miel : le vide-grenier du Val de Saire, ainsi qu’un apéro concert. Dans tout le département, les médias se sont fait l’écho de cette action « Miel de l’Espoir ».

 

L’interclubs rotarien de la Manche trouve le soutien du Fonds spécifique du district 1640 (FSD), de l’Association d’aide aux adultes et jeunes en difficulté (AAJD), Créavenir (association affiliée au Crédit Mutuel), ainsi que plusieurs entreprises qui apportent une aide financière à ce projet.  Sans ces nombreux partenaires financiers, l’achat du mobil home n’aurait pas pu aboutir.

 

 

Le bonheur des enfants

 

Pour le plus grand bonheur des enfants ce mobil home est installé dans le camping d’Utah Beach, et les enfants profitent toute l’année de cet espace ludique qui comprend piscine, structures gonflables, mini ferme, etc.

 

Le confinement a eu ses bons côtés puisque la MECS a été autorisée à poursuivre une partie de cette période hors norme en utilisant le mobil home à peine installé. Ainsi, enfants et équipe éducative ont pu découvrir avec plaisir les bienfaits d’une telle structure. En effet, le dépaysement comme le mode d’hébergement permet de rompre immédiatement avec un quotidien plus institutionnalisé et génère, de facto, détente et joie.

Dorénavant, la simple évocation du lieu suscite chez eux grands sourires et excitation à la perspective d’y retourner, d’y séjourner.

 

Pouvoir bénéficier de ce mobil home à loisir pour permettre à chacun des enfants accompagnés d’y vivre de bons moments, que ce soit avec sa famille naturelle ou avec les autres enfants, contribue à rendre le placement plus acceptable et surtout à conserver en mémoire chez chacun des souvenirs heureux dans une histoire bien souvent chaotique.

 

 

Contact :  sophie.hery@orange.fr

 

 

235 Rotariens des 9 clubs de la Manche

Avranches

Carentan

Coutances

Cherbourg

Cherbourg-Val-de-Saire

Granville

Saint-Hilaire-du-Harcouët

Saint-Lô

Valognes