Climbing Like Ibrahim : défi accompli pour le Rotaract

23/10/2018 - District 1660 - Rotaract

« Climbing Like Ibrahim » est un challenge initié par les Rotaractiens du club Rotaract Paris Haussmann en 2014. L’objectif est la communication sur le programme « End Polio Now » par un dépassement de soi en réalisant un défi sportif d’envergure.

Image Climbing Like Ibrahim : défi accompli pour le Rotaract

Après l’ascension du Mont Blanc en juin 2014, du Kilimandjaro durant l’été 2015, le mythique GR20 en juillet 2016, nous nous sommes mesurés en 2018 au trek du Salkantay au Pérou.

Trois rotaractiens français équipés de sweats, polos et drapeaux aux couleurs du Rotary International ont relevé le challenge : Pauline DABURON, Présidente du Rotaract Neptune Pornichet (D1510), Camille TESSEIRENC, membres du Rotaract d’Angoulême le Valois (D1690) et Jean-Marhy MAHOUNGOU LINARES membre du Rotaract Angoulême le Valois (D1690).

Le Salkantay Trek est classé dans les 25 plus beaux treks au monde par le National Geographic Magazine, d’une durée de 5 jours et 4 nuits, il est reconnu comme l’un des plus difficiles (après le Choquequirao Trek de 9 jours de marche, Pérou).

Le Salkantay Trek est un défi physique à surmonter avec en moyenne 7 heures de marche par jour, des dénivelés de 1000 mètres (aussi bien positif que négatif) et des nuits courtes et fraiches en altitude. Mais la récompense est à la mesure du défi, découvrir enfin de le Machu Picchu.

Nous sommes passés par tous les paysages qu’offre cette région du l’Amérique du Sud, des plaines verdoyantes, la forêt tropicale, les passages rocheux au milieu des ruisseaux, les villages locaux chacun avec leurs spécificités qui ont ravis notre curiosité.

Ce Trek ne fut pas sans difficulté avec l’ascension du Machu Picchu sous une pluie orageuse qui a failli faire flancher le moral de la troupe avec la fatigue accumulée. Mais notre équipe soudée a su rebondir face à l’obstacle et nous sommes fier d’avoir atteint l’objectif de cette aventure : gravir le Salkantay pour rejoindre le Machu Picchu.

Après une nuit de repos à Cusco, nous avons entamé notre seconde randonnée par la montée de Vinicunca dit « la montagne aux sept couleurs » ou « la montagne arc-en-ciel » qui culmine à 5200 m d’altitude.

Une première étape tout en douceur avec les bourrasques de vent froid pour atteindre le départ de notre périple à 4000 m d’altitude. Le manque d’oxygène était rude dès les premiers pas avec une météo peu clémente mais après 3h de montée nous avons atteint le sommet avec fierté, joie et frigorifiés. Le paysage a cette altitude est splendide par des dégradés de couleurs se reflétant sur les montagnes. Quelques photos plus tard et il était déjà l’heure d’amorcer la descente.

En plus du défi sportif en soi, cette aventure fut surtout une très belle aventure humaine, nous avons rencontrés et échangés avec de nombreux voyageurs, se donnant des conseils, anecdotes et communiquer sur le Rotary.

Cette aventure n’aurait pas pu se réaliser sans le soutien logistique des Rotaractiens du District 4455.
Nous remercions particulièrement le Rotaract Lima Sunrise, le Rotary Lima et le Rotaract Julio J. Delgado de Cusco pour les moments partagés, les visites de vos villes et le logement.

Bilan de cette aventure : du dépassement de soi, un challenge réussi pour tous, des dizaines de rencontres, des dizaines de km de marche, des centaines de mètres de dénivelés et un peu plus de 3000 € récoltés grâce à de généreux donateurs qui seront reversés à PolioPlus.

Récit de Jean-Marhy MAHOUNGOU LINARES, coordinateur Rotaract 2018/2019

Dans la même rubrique

Image DES MODÈLES PROFESSIONNELS COMME REPERES

22/10/2018 - Rotaract Abidjan Bietry

DES MODÈLES PROFESSIONNELS COMME REPERES

Il y a 13 ans, le club Rotaract Abidjan Bietry s’engageait dans la promotion du leadership, visant à inspirer la…

Lire
Image 10% des échanges mondiaux se font avec la France

02/10/2018 - Progamme student exchange

10% des échanges mondiaux se font avec la France

La France a obtenu à la dernière conférence internationale des échanges de jeunes EEMA (Europe Eastern…

Lire