LE ROTARY, TOUTES VOILES DEHORS

La pratique de la voile rapproche les personnes et les nations, et c’est dans cet esprit que des Rotariens s’investissent dans des actions liées à ce sport. Actions de jeunesse, parfois internationales, elles offrent des moments de joie, de fraternité voire d’inclusion.

Image LE ROTARY, TOUTES VOILES DEHORS

L’intérêt de nos sociétés pour la voile n’est pas à démontrer compte tenu de l’engouement pour les grandes courses telles que le Vendée Globe, ainsi que du nombre croissant de personnes qui s’adonnent à cette passion. Un intérêt que font partager des Rotary clubs afin que chacun puisse s’initier à ce sport, en particulier ceux qui en sont privés.

 

 

Le thème d’un camp d’été

 

Un camp d’été sur le thème de la voile est organisé depuis 23 ans par le Rotary club Perpignan Loge de mer. L’esprit est de réunir pendant deux semaines huit jeunes de diverses nationalités afin de partager leur attachement à la navigation tout en promouvant la compréhension internationale. Ces participants de 18 à 24 ans découvrent la vie en groupe à bord du voilier, se répartissent les tâches, échangent en plusieurs langues. Chaque année, un nouveau périple est proposé le long des côtes catalanes, en France et en Espagne. Ce camp d’été reçoit le soutien fidèle de sponsors, du district 1700 et des Rotary clubs Port la Nouvelle, Blanes et Rosas. Jean-Claude Debat, membre de l’équipe organisatrice, « souhaite que cette belle aventure se poursuive malgré la situation sanitaire, la décision pour l’édition éventuelle de 2021 sera prise courant avril. »

 

 

Un sport rendu accessible à tous

 

L’action Handivoile s’est beaucoup développée en France ces dernières années. Récurrente, elle rassemble en septembre, autour de Rotariens, des personnes en situation de handicap mental, psychique ou physique sur une trentaine de bases nautiques. Philippe Coquereau, président fondateur de l’association Handivoile, formée essentiellement de Rotariens, rappelle que « chaque personne handicapée ou non participe de la même façon aux activités disponibles sur la base. Handicap ou pas, chacun est capable d’effectuer les mêmes choses. Une journée de bonheur simple. Tous repartent avec un autre regard sur le handicap. »  Dans le même esprit de faire participer des personnes handicapées aux sports de voile a été créée une base nautique en Guadeloupe, dans le cadre du projet « La mer pour tous. » Fondée par le Rotary club Grande-Terre Pointe des Châteaux, cette base est équipée de matériels adaptés pour que les personnes porteuses de handicap puissent accéder à la voile. La nouvelle base nautique, située à Bergevin, a la particularité d’accueillir quasiment tous les publics. La mixité dans le sport est une valeur défendue dans le projet des Rotariens, qui se concrétise par la mise à disposition de six mini voiliers conçus pour la pratique « handivalide » et réputés insubmersibles. Ces aménagements permettent de pratiquer ce sport nautique, quel que soit le type de handicap. Pour obtenir le financement nécessaire, le Rotary club Grande-Terre Pointe des Châteaux a réalisé diverses actions publiques telles que des galas ou des journées conviviales sur la plage. Les Rotariens ont également sollicité le concours de nombreux sponsors qui ont soutenu ce projet.

Des enfants malades bénéficient de promenades en mer, comme l’entreprise conduite par le Rotary club Saint-Brieuc Grand Large, financée par sa participation à une grande braderie. Ces sorties en mer apportent beaucoup de réconfort à ces jeunes et à leur familles, et c’est toujours un moment de joie partagée avec les Rotariens qui les accompagnent.

 

 

Un moyen de promouvoir l’image du Rotary

 

Les participants de la Convention du Rotary à Hambourg se souviennent du quatre-mâts amarré dans le port : toute la voilure rouge était à l’emblème de End Polio Now, montrant aux habitants et aux médias l’engagement des Rotariens pour l’éradication de la polio dans le monde. Plusieurs voiliers ont servi à promouvoir l’action du Rotary, comme ce fut le cas du réputé skipper Luc Coquelin lors de La route du rhum de 2018 ; sur la coque de son bateau était peint « Rotary, La mer pour tous », projet du Rotary club Grande-Terre Pointe des Château décrit dans le chapitre précédent. Ce partenariat est l’aboutissement d’une longue collaboration entre les Rotariens et l’école de navigation Luc Coquelin.

 

 

Une amicale internationale rotarienne

 

L’IYFR (International yatching fellowship of Rotarians) est l’une des nombreuses amicales qui rassemblent des Rotariens de toute la planète. Elle s’adresse à tous les Rotariens, à leurs conjoints ainsi qu’aux Rotaractiens désireux de développer les valeurs fondamentales du Rotary au travers de leur amour pour les bateaux, la mer, les rivières ou lacs. « Pas de besoin de posséder un bateau ! juste avoir envie de se retrouver pour partager une passion commune » explique Marie-Josèphe Desrousseaux, présidente du Rotary club Antibes-Antipolis et commodore IYFR Riviera Côte d’Azur. L’IYFR est la plus ancienne des amicales rotariennes. Fondée en 1947, elle compte 126 flottes avec 3700 membres répartis dans 44 pays. « L’esprit est joyeux, dominé par l’amitié, la curiosité, et le service. Nos actions sont toujours centrées sur la navigation, que ce soient une journée sur un vieux thonier ou la découverte du canal du Midi » détaille Marie-Joseph Desrousseaux qui précise que « chaque fois que l’occasion de servir se présente, l’IYFR participe à des actions rotariennes telles que des régates où nous pouvons emmener à bord soignants et soignés (régates roses, enfants handicapés etc.). L’IYFR adhère pleinement au projet des eaux sans plastique dans le cadre du nouvel axe stratégique du Rotary International sur l’environnement. »

Les flottes se retrouvent lors des conventions internationales du Rotary, occasion d’échanger entre marins du monde entier, prouvant une fois de plus l’internationalité du Rotary.

Le Rotary ouvre des opportunités, la mer a plus souvent rapproché les humains qu’elle ne les a séparés.

 

 

Une amicale dédiée

L'International yachting fellowship of Rotarians (IYFR) est une amicale favorisant des partages de bons moments en naviguant, pêchant, surfant, explorant les fonds marins etc. Il existe dans les districts de France trois flottes : Golfe de Saint-Tropez, Riviera Côte d’Azur, Monaco.

Contact : www.iyfr.net

 

 

L’Hermione, en souvenir de La Fayette

À l’initiative du Rotary club Rochefort-sur-mer, des Rotariens ont contribué au financement de la construction de la réplique du navire qui emporta La Fayette en Amérique. Depuis, plusieurs Rotary clubs de France offrent des séjours sur cette frégate à des « gabiers », jeunes gens qui œuvrent comme matelot durant une traversée de l’Atlantique.           

 

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON