TRAVAILLONS CÔTE À CÔTE AVEC LE ROTARACT

25/02/2019 - BARRY RASSIN - PRESIDENT DU ROTARY INTERNATIONAL

Les rencontres sont parmi les meilleurs moments que mon poste de président me permet de vivre.

Image TRAVAILLONS CÔTE À CÔTE AVEC LE ROTARACT

Je passe la plus grande partie de mon temps à voyager dans le monde entier et à visiter des Rotary clubs. Un accueil rotarien est quelque chose de particulier. Mais permettez-moi de vous dire qu’il n’y a rien de plus chaleureux que l’accueil que les Rotaractiens m’ont réservé. Ces jeunes sont dévoués aux idéaux du Rotary et se lancent dans des actions de tout leur cœur sans oublier de s’amuser. 

 

Un de mes récents temps forts a été un déplacement au Ghana où je me suis rendu dans un district qui compte quelque 60 clubs Rotaract. Ils ne se satisfont pas de ce résultat cependant — en fait, ils prévoient de doubler ce chiffre. Je suis convaincu qu’ils y parviendront.

Les Rotaractiens vaccinent des enfants contre la polio, donnent du sang lorsque les stocks sont au plus bas. Ils installent des lavabos dans des écoles où les élèves ne peuvent pas se laver les mains. En résumé, ils incarnent une action transformatrice : monter des actions qui ont un impact réel dans leur ville.

 

À Nakivale, en Ouganda, un club Rotaract singulier a un impact local : il est établi dans un camp de réfugiés. Ces jeunes transforment ce qui peut sembler être des désavantages en possibilités d’action pour ainsi renforcer la communauté et ouvrir des portes pour ceux qui en ont le plus besoin.

 

En Turquie, des Rotaractiens rendent visite à des enfants hospitalisés tous les mercredis afin de leur remonter le moral en jouant avec eux. Ils ont un programme de mentorat pour les étudiants rejoignant leur université et ils leur inculquent le leadership.

 

 

Les Rotaractiens innovent pour que le Rotary soit davantage en phase avec la société durant ce nouveau siècle de service.

 

 

La semaine mondiale du Rotaract que nous célébrons du 11 au 17 mars nous donne la possibilité de mieux connaître nos Rotaractiens et de voir avec eux comment nos clubs peuvent travailler ensemble. Si votre Rotary club ne parraine pas déjà un club Rotaract, rappelez-vous que les Rotaractiens font partie de la famille du Rotary.

 

Lorsque les Rotaractiens sont prêts à quitter leur club, nous ne voulons pas qu’ils quittent la famille du Rotary. Je demande à tous les Rotariens de les aider à effectuer la transition vers un Rotary club ou à en constituer un : je suis prêt à remettre une charte à autant de nouveaux clubs que possible pour donner à chacun un endroit où ils se sentent bien tout en contribuant à un monde meilleur. Le service n’a pas à être rébarbatif. Il doit être une source d’inspiration et ne doit exclure personne.

 

S’il y a un domaine dans lequel le Rotary a toujours excellé, c’est bien la diversité. Dans le passé, cela signifiait souvent les professions, nationalités et perspectives. Nous avons fait des progrès indéniables en termes d’âge et de mixité, et en accueillant davantage de Rotaractiens au sein de notre organisation, nous deviendrons encore plus solides.

 

Le Rotary est une véritable force. Avec le Rotaract, c’est une force irrésistible. En travaillant côte à côte, nous avons le potentiel d’Être l’inspiration dans toutes les sphères de la société, pour quiconque nous rencontrons.