LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU ROTARY INTERNATIONAL S’EXPRIME À PARIS SUR LA PAIX

01/08/2022 - Magazine n°828 Août 2022

De passage à Paris, John Hewko s’est rendu le 17 juin au siège du district 1660 où il a répondu aux questions de Rotariens de la zone 13* par visioconférence. Une entrevue retransmise sur Twich.tv/Rotary_connect. Accueilli par Roger Lhors, administrateur du Rotary International, et par Bernard L’Huillier, gouverneur du district 1660, il a insisté sur la nécessité de communiquer sur les actions entreprises en faveur de la paix.

Image LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU ROTARY INTERNATIONAL S’EXPRIME À PARIS SUR LA PAIX

La rencontre portait sur l’activité des Rotariens de la zone 13 en faveur des populations victimes de la guerre en Ukraine. Le secrétaire général du Rotary International, qui est aussi celui de la Fondation Rotary, a tenu à évoquer le rôle général que le Rotary joue en faveur de la paix. Fils de parents ukrainiens qui ont émigré aux États-Unis en 1949, après avoir vécu dans des camps de réfugiés, John Hewko a travaillé à Kiev de 1991 à 1996 comme conseiller juridique pour le parlement ukrainien et responsable d’un grand cabinet américain d’avocats. Une partie de sa famille vit en Ukraine. C’est muni de ces expériences qu’il dialogue avec les Rotariens.

 

L’action favorise l’adhésion au Rotary

La forte implication des Rotariens d’Ukraine et le grand élan de solidarité des Rotariens du monde en faveur des populations victimes du conflit ont entraîné une saisissante augmentation des effectifs au sein des Rotary clubs ukrainiens. Preuve que le Rotary attire lorsqu’il agit, souligne John Hewko. Le témoignage en direct de Volodymyr Pilipenko, membre du Rotary club francophone Kiev Balzac, a rappelé que des centaines de réfugiés sont accueillis en France par des Rotariens et que l’aide matérielle envoyée par les clubs aux populations est considérable. Il précise que les Comités interpays se développent beaucoup dans son pays (24 à ce jour), plusieurs sont nés grâce à l’initiative du Rotary club Kiev Balzac. C’est avec une émotion partagée que John Hewko lui a transmis ses encouragements en ukrainien.

 

La Fondation Rotary facilite des projets

Lors d’une crise humanitaire subite, la Fondation Rotary propose aux districts des subventions Secours en cas de catastrophe qui peuvent atteindre 25 000 dollars. « Il est possible d’obtenir plusieurs de ces bourses et nous recommandons aux districts de s’unir afin de bénéficier d’un soutien encore plus grand pour des projets plus vastes » déclare John Hewko. Il précise que dans l’urgence et la gravité de la situation « la Fondation Rotary essaie d’être le plus souple possible pour l’obtention de ces subventions. » Il serait d’autre part très intéressant de chiffrer l’aide financière et matérielle apportée directement par les clubs dans leurs actions : additionnée aux subventions de la Fondation Rotary, cette aide chiffrée serait un élément de communication appréciable. À cet effet, John Hewko suggère aux districts de communiquer ces chiffres au bureau de Zurich du Rotary International.

 

Les partenariats renforcent l’impact des projets

Apprenant que des Rotariens de la région parisienne assurent l’accueil de réfugiés en gare de l’Est, en soutien à la Croix-Rouge, John Hewko explique que le Rotary ne peut agir seul et doit établir de tels partenariats dans un souci d’efficacité, tout en restant visible auprès des bénéficiaires et du public. « Il est vital de communiquer sur vos actions, car cela produit un impact sur le public. Plus les gens apprennent ce que vous faites, plus ils auront envie de rejoindre le Rotary. » Toutefois, le secrétaire général précise qu’il revient aux clubs et aux districts de prendre l’initiative de communiquer suivant la culture du pays, le rôle du Rotary International étant de fournir des outils et des documents.

«La nature du Rotary est d’agir aussi bien au plan local, que régional et mondial. Grâce à notre réseau, on peut agir efficacement. Si de nombreuses actions semblent modestes, leur multiplication par des milliers de clubs entraîne un impact considérable. »

 

*zone 13 : districts de France métropolitaine, Andorre, Luxembourg, Monaco, Wallonie.

 

Entretien de John Hewko avec Rotary Mag

RM : Rotary Mag a publié à plusieurs reprises des articles de synthèse sur l’aide apportée par les Rotariens aux réfugiés ukrainiens. Pouvez-vous donner d’autres informations ?

JH : Ce que les Rotariens du monde ont fait est absolument incroyable lorsque l’on sait que 12 millions de personnes ont été déplacées dans un court délai, dont 5 millions à l’étranger. Sur le plan financier, 15 millions de dollars ont été alloués par la Fondation Rotary dans le cadre de subventions Secours en cas de catastrophe, et 15 autres millions de dollars ont été collectés et utilisés directement par les Rotary clubs. La solidarité des Rotariens s’est manifestée aussi par de très nombreuses implications personnelles en faveur des réfugiés. Aider les populations victimes de catastrophe est dans l’ADN des Rotariens, comme ce fut le cas après l’ouragan aux Bahamas, les tremblements de terre au Pakistan et au Japon etc. Nous sommes des gens en action.

 

RM : Comment le Rotary peut-il intervenir en faveur des populations victimes de la guerre en Ukraine ?

JH : L’aide consiste en trois phases :

1/ immédiate : par l’accueil de réfugiés, la fourniture de nourriture, de médicaments et de matériels etc.

2/ reconstruction : après la guerre, les Rotariens apporteront leur concours.

3/ établir des liens pour construire la paix : les contacts personnels des Rotariens serviront à maintenir la paix. Les Rotariens ont toujours excellé pour rapprocher les personnes par le dialogue. Par exemple, des cessez le feu ont été obtenus lors des conflits au Sri Lanka et au Salvador pour vacciner les enfants dans le cadre de PolioPlus. Rappelons qu’une quarantaine de Rotariens influents avaient participé en 1945 à la Conférence de San Francisco en vue de créer l’ONU.

RM : Comment les Rotary clubs peuvent-ils agir en faveur de la paix ?

JH : Pour beaucoup, l’action du Rotary pour la paix se résume aux échanges internationaux de jeunes et aux relations amicales entre clubs de différents pays. Le Rotary International est en partenariat avec l’Institut pour l’économie et la paix (IEP) ; nous allons quantifier toutes les actions du Rotary qui conduisent à la paix, que ce soient en faveur de l’eau, l’éducation, l’environnement etc. Nous devons continuer de soutenir les Centres du Rotary pour la paix qui forment des dirigeants de demain à la résolution des conflits.

Toute action de club constitue un pas en avant vers la paix. Ces actions représentent une belle plateforme pour valoriser le Rotary et influencer les dirigeants des états - les Rotariens étant présents presque partout dans le monde. Je conclus, en français, par ces mots : « j’aimerais remercier tous les Rotariens francophones pour leur fantastique travail ! ».

 

 

TEXTE DE Christophe COURJON

Dans la même rubrique

Image HOUSTON, LA CONVENTION DES RETROUVAILLES

01/08/2022 - Magazine n°828 Août 2022

HOUSTON, LA CONVENTION DES RETROUVAILLES

Depuis 1910, les Rotariens se sont toujours réunis lors d’une convention annuelle, même pendant les deux guerres…

Lire
Image CES ACTIONS QUI FRANCHISSENT DES FRONTIÈRES

01/08/2022 - Magazine n°828 Août 2022

CES ACTIONS QUI FRANCHISSENT DES FRONTIÈRES

Des actions de grande envergure et pérennes ont souvent trouvé naissance dans l’imagination d’une seule…

Lire

Rechercher un club

la boutique s'abonner