LE SPONSORING RENFORCE L’EFFICACITÉ DES CLUBS

L’action des Rotary clubs est souvent amplifiée grâce à l’aide apportée par des entreprises ou des institutions dans leurs manifestations. Un soutien qui appuie un professionnalisme dans la démarche des Rotariens au service de l’intérêt général.

Image LE SPONSORING RENFORCE L’EFFICACITÉ DES CLUBS

Club de professionnels, le Rotary bénéficie d’une grande notoriété dans le monde de l’entreprise, de part des responsables qui en sont membres, ou des nombreuses actions professionnelles organisées par les Rotariens, principalement en faveur de la jeunesse. Afin de faciliter des projets ou de participer à leur financement, des Rotary clubs sollicitent des entreprises pour des actions ciblées, alors que d’autres établissent des partenariats dans la durée.

 

 

Des sollicitations souvent spécifiques

 

Un espace de rencontre et d’information est inauguré au Centre de lutte contre le cancer de la Nouvelle Aquitaine, à l’Institut Bergonié de Bordeaux. Cet aménagement au cœur de l’hôpital a pour but d’apporter de la chaleur humaine et une atmosphère apaisante aux personnes atteintes d’un cancer ainsi qu’à leurs proches. Un apport de 25 000 € est assuré par le Rotary club Marmande, en grande partie grâce au soutien financier d’entreprises lot-et-garonnaises. « Notre club sollicite les entreprises des alentours pour qu’elles participent à nos actions majeures » explique l’un des membres du club qui précise que « ces entreprises versent ce qu’elles souhaitent, en fonction des actions en cours et des causes soutenues ». Par exemple, un commerçant sponsorise un ou plusieurs trous lors d’une compétition de golf destinée à offrir un fauteuil adapté au sport pour personne handicapée. Afin de remercier ces entreprises, une banderole rassemble les noms des partenaires lors des manifestations relatives à l’action en cours. D’autre part, une soirée annuelle sous forme d’apéritif dînatoire réunit les représentants des entreprises partenaires de l’ensemble des actions soutenues. Ceux-ci font connaissance avec l’ensemble des Rotariens et rencontrent les bénéficiaires des projets sponsorisés. Le Rotary club Marmande assure un lien social indéniable au sein de la cité.

 

Des projets de grande ampleur ne sont pas réalisables sans l’appui d’un puissant partenaire ; en Côte d’Ivoire, 35 appareils d’hémodialyse sont attribués au Centre national de prévention et de traitement de l’insuffisance rénale grâce à une action conduite par le Rotary club Abidjan Deux Plateaux qui a sollicité, entre autres, une grande banque d’investissement. Aujourd’hui, ces appareils sont utilisés dans plusieurs grandes ville de Côte d’Ivoire, dont Gagnoa et Bouaké.

Au-delà de ces partenariats ponctuels existent des initiatives de sponsoring pérennes développées par plusieurs Rotary clubs.

 

 

Des partenariats à l’année

 

Plusieurs clubs établissent des partenariats annuels avec des entreprises qui apportent un financement fixe pour soutenir les actions d’intérêt public. C’est notamment le cas du Rotary club Le Mans Bérangère qui perçoit chaque année depuis six ans des dotations de 500 € d’entreprises locales désireuses d’apporter leur contribution, laissant les Rotariens choisir les bénéficiaires. Le président de ce club sarthois, Jean-Baptiste Kus, indique que « pour remercier ces entreprises de leur généreux concours, leurs noms et logos sont imprimés sur le kakémono utilisé lors des manifestations du club, et figurent sur nos communications à travers les réseaux sociaux, ce qui leur donne une visibilité auprès du public. » Jean-Baptiste Kus précise que « plusieurs responsables d’entreprises sollicitées sont devenus membres de notre club, après avoir été conviés à des manifestations ou lors d’un moment festif. » Ces invitations sont autant d’occasions d’expliquer les finalités d’un Rotary club à des personnes qui ont le profil de membre.

C’est dans une voie analogue que le Rotary club Saint-Étienne Vallée du Gier est soutenu depuis longtemps par une centaine de TPE ou de PME. « Plus de la moitié de nos actions locales sont financées grâce au fidèle soutien du tissu économique du secteur » témoigne Olivier Sapet, membre du club. Cependant, un partenariat peut prendre une autre forme que celui d’un apport de fonds.

  

 

Un apport matériel, à défaut d’être financier

 

La pandémie a favorisé le recours à des entreprises afin de fournir dans des délais contraints du matériel de protection contre la Covid-19. Comme le souligne l’ancien gouverneur du district 9010 (Maghreb) Abderrahman Ali Khodja « pour freiner la propagation grandissante du variant delta, le Rotary club Alger Espérance a organisé la distribution de 10000 masques de protection lavables avec le logo du Rotary à la population d’El Attaf, commune de 40 000 habitants située à 200km au sud-ouest d’Alger. Cette action a été menée avec l’aide de nombreux donateurs et sponsors ». Une entreprise spécialisée dans la conception et la production de vêtements professionnels, ainsi que dans les équipements de protection individuelle, a apporté un concours déterminant. Khaled, le gérant de cette entreprise

implantée dans cette commune, est devenu récemment membre du Rotary club Alger Espérance.

 

Un laboratoire du Morbihan a fait un don de 40 000 solutions hydro-alcoolique, de 1,5 million de masques et de 1,8 million de lingettes à l’ensemble des clubs du district 1650. Parmi les clubs qui ont relayé ces dons, le Rotary club Rennes du Guesclin a remis les articles de protection à un village équestre, un centre d'hébergement et de réinsertion sociale, ainsi que de nombreuses autres associations. Dans le même esprit, le Rotary club El Kantaoui (Tunisie) mène à bien une vaste opération de détection de la myopie en milieu scolaire avec le soutien d’un important groupe verrier français. Les troubles de la réfraction détectés chez 46 élèves sont corrigés par la remise de lunettes neuves offertes par le groupe partenaire. D’autres écoles bénéficieront de cette campagne de détection de la malvoyance liée à la lutte contre l’illettrisme, très répandu en milieu rural.

 

 

Des partenaires associés à des levées de fonds

 

Pour réussir des opérations destinées à recueillir des fonds auprès du public, des clubs s’associent à des entreprises qui leur consentent de grands efforts. Convivialité, entraide et rencontre résument la manifestation Wine & Smile organisée pour la deuxième fois par le Rotary club Valence Rovaltain. « Notre club agit avec un important négociant de vin qui met à notre disposition des bouteilles à un prix très intéressant, ce qui permet de les vendre au prix du marché avec une bonne marge bénéficiaire » explique André Jourdan, président 2020-2021 de ce club. Il s’agit d’une opération sans risque financier dans la mesure où le négociant reprend les bouteilles invendues. Une commission du Rotary club Valence Rovaltain sélectionne deux rouges, deux blancs et deux rosés parmi les vins proposés par le partenaire, puis une soirée dégustation dans un agréable cadre conduit à de nombreuses commandes.

 

L’actuelle collecte de cartouches d’encre vides lancée par le district 1510 afin de soutenir le programme End polio now s’appuie également sur un partenariat avec une entreprise. Celle-ci, spécialisée dans le recyclage, achète les cartouches d’imprimantes collectées par les Rotary clubs de France, de Belgique et du Luxembourg impliqués dans l’opération. Cette levée de fonds concilie une action de protection de l’environnement, de visibilité du Rotary simultanément dans trois pays, et de soutien à l’éradication de la polio, l’action la plus importante réalisée par le Rotary International au cours de son histoire.

En plus des sommes versées, certaines entreprises participent physiquement à une action de club, à l’instar de celles qui offrent à leurs salariés ou clients des tours de karting lors du trophée Paul-Parcillié organisé chaque année par le Rotary club Pontoise afin de combattre la mucoviscidose.

 

Recourir au partenariat d’entreprises permet d’amplifier le résultat financier destiné à une action, laquelle peut bénéficier d’une subvention plus importante de la Fondation Rotary. Un club actif en matière de sponsoring peut réduire le montant des cotisations destinées à l’activité humanitaire et, de ce fait, apparaître plus accessible financièrement à de potentiels nouveaux membres. Une telle démarche favorise le développement des effectifs, l’un des grands défis que le président Shekhar Mehta demande à tous les clubs de relever. Réussir une action est une véritable entreprise.

 

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Dans la même rubrique

Image QUAND LE ROTARY CRÈVE L’ÉCRAN

01/11/2021 -

QUAND LE ROTARY CRÈVE L’ÉCRAN

«  Veuillez répondre au Rotary club Paris-Nord que je ne pourrai malheureusement pas assister à leur…

Lire