DÉVELOPPEMENT RURAL PAR L’APICULTURE : UNE ACTION FRANCO-BÉNINOISE

Construire un rucher-école de 80 ruches et ruchettes dans les savanes arborées, dispenser une formation à l’apiculture et à la commercialisation du miel, offrir des emplois durables aux candidats apiculteurs vivant dans l’arrondissement de Zaffé- zone bénéficiaire d’un projet plus global de reforestation dans la commune de Glazoué au centre du Bénin - est le projet réalisé en commun par les Rotary clubs Cotonou Cocotiers et Mennecy Val d’Essonne.

Image DÉVELOPPEMENT RURAL PAR L’APICULTURE : UNE ACTION FRANCO-BÉNINOISE

Sur ce territoire rural, les habitants vivent dans des conditions d’extrême pauvreté. L’agriculture de subsistance est caractérisée par des modes d’exploitation extensifs, avec une forte pratique des brulis-abatis ayant pour principal objectif la fabrication de charbon de bois destiné à la vente en ville.

Le Rotary club Cotonou Cocotiers est assisté par l’association Esho-Ko- Iya et l’ONG Experts-solidaires, en étroite coopération avec le Rotary club Mennecy Val d'Essonne. Le projet bénéficie du soutien de partenaires financiers tels que les Rotary clubs Évry Val de Seine, Évry Corbeil, Paris Quai d’Orsay et le district 1770. En toile de fond est présente la francophonie dans tous les échanges bienveillants et amicaux.

 

La plantation d’arbres favorise le développement économique

En 18 mois, les 54 000 arbres plantés de manière organisée et pérenne représentent un grand espoir ; la régénération active du couvert forestier se traduit par la plantation d’essences endémiques, la mise en défens de zones surexploitées, l’intégration d’arbres dans les pratiques agricoles. Ces dernières vont entraîner des activités génératrices de revenus durables et faciliter l’accès à l’énergie. Parmi les résultats attendus : des activités économiques alternatives à la coupe des arbres pour le charbon de bois ont été identifiées par Esho-Ko-Iya et validées par Experts-Solidaires (apiculture, maraîchage agro-écologique, création de foyers améliorés, accompagnement à l’entrepreunariat). Ce volet permettra la formation de bénéficiaires et la promotion de ces activités auprès de la population, notamment grâce à la construction du premier centre de formation électrifié de Zaffé.

Le but est d’améliorer la gouvernance de la gestion des forêts et former la population de Zaffé à l’entretien de leur environnement. Les résultats escomptés sont un plan de gestion durable des couverts forestiers établi pour l’arrondissement de Zaffé, en concordance avec le plan de développement de sa commune d’appartenance, Glazoué.

Afin de pérenniser l’ensemble des actions lancées, il est indispensable de mettre en place une organisation institutionnelle et citoyenne adéquate.

 

Une apiculture durable et lucrative

L’objectif du projet étant de faire de l'apiculture - très pratiquée dans l’arrondissement de Zaffé - une activité durable et lucrative, les cinq Rotary clubs engagés appuient le développement de la chaîne de valeur apicole à Zaffé dans sa globalité en fournissant les équipements nécessaires à la formation et au développement des activités apicoles à mener à bien.

Pour ce faire, les axes suivants ont été abordés :

          - le renforcement des compétences technico-économiques des formateurs en apiculture,

        - la formation de 60 agriculteurs volontaires à la fabrication de ruches, les techniques de préparation et de gestion de sites apicoles, l’utilisation du matériel et des équipements apicoles, la préparation du terrain, la récolte et l’extraction du miel,

          - l’accompagnement des agriculteurs dans l’identification et la préparation des sites de production,

          - la formation sur le marketing et la commercialisation,

         - le suivi technico-économique des nouveaux apiculteurs dans leur exploitation et la mise en relation avec des organisations professionnelles.

 

Les bénéficiaires sont identifiés par l’association locale Esho-Ko-Iya avec l’appui des chefs de villages, en se basant sur leurs engagements à se consacrer à cette activité afin de diminuer leur production de charbon de bois.

Pour une bonne production de miel en quantité et en qualité, les bénéficiaires sont instruits par les formateurs de la Ferme apicole de Tobé, située à Banté, association locale très compétente dans ce domaine.

Les personnes formées à l’apiculture recevront également des formations à la recherche de microfinancement afin de pouvoir investir dans le matériel nécessaire à leur activité.

 

Une production de miel planifiée

Les ruches sont installées dans les savanes arborées qui ont été délimitées et mise en défens en parallèle des activités des autres projets en cours à Zaffé sur la gestion forestière. Les abeilles étant sensibles aux feux de brousse et à l’abattage des arbres, une ruche permet aux apiculteurs de protéger la biodiversité sur un rayon 100 mètres au moins, en évitant ces pratiques et en sensibilisant les acteurs autour d’eux pour qu’ils respectent l’environnement.

La grande miellée (janvier à juin) est la période de grande production car les abeilles trouvent assez de ressources mellifères. Au cours de cette saison apicole, il est possible de faire deux récoltes. La première a lieu entre janvier et avril. Une seconde récolte peut être faite entre mai et juin. Généralement, tous les apiculteurs du Bénin font au moins une récolte pendant la grande miellée.

Pendant la petite miellée (octobre à décembre), la production est moins importante. Cette récolte est décisive pour une bonne production pendant la grande miellée. En effet, celle-ci permet de nettoyer et d’enlever les vieux rayons de cire afin d’apprêter la ruche pour la grande miellée. La plupart des apiculteurs au Bénin ne réalise pas cette récolte.

La formation à l’apiculture est la composante majeure des projets. Il s’agit de transmettre des connaissances générales sur les abeilles, les techniques de piégeage, le transport et les transvasions des ruches. L’action consiste à fournir équipements et matériels agricoles, installer des ruches dans le rucher-école de Eki. Il est capital de bien sélectionner les sites d’implantation des ruches, de veiller à la santé des abeilles, de suivre la production de miel et entretenir les ruches. En outre, une initiation au marketing et à la commercialisation du miel est donnée. 

 

Un projet qui en appelle d’autres

Un autre club du district 1770 (Est de la région parisienne) est actuellement en lien avec le Rotary club Cotonou Cocotiers : une action d’adduction d’eau potable pour des écoles de Cotonou est lancée par le Rotary club Asnières-sur-Seine, appuyée par une Subvention mondiale de la Fondation Rotary. D’autre part, un projet de "pont pédagogique" scolaire, apiculture à l’appui, est à l’étude, entre une école de Zaffé et de Mennecy.

C’est une autre belle histoire de biodiversité, d’apiculture et de francophonie qui reste à écrire …

 

Esho-Ko-Iya

C’est une association très ancrée dans le territoire de Zaffé, depuis les années 1980. Elle est constituée d’agriculteurs de la zone, préoccupés par le devenir de leur territoire, notamment le couvert forestier. Esho-Ko-Iya est l’animateur et maître d’œuvre de ce programme d’apiculture.

 

 

Experts-Solidaires

Ce réseau associatif d’experts rapproche le monde de la solidarité internationale et de l’expertise. Permettre à des collectivités, associations ou coopératives locales, qui n’auraient pas les moyens de faire appel à des experts, d’avoir accès à des avis et conseils de haute qualité, dans des projets de solidarité spécifiquement dédiés à des populations en situation de précarité.

 

 

TEXTE DE MOUBARAK AMADOU, JOSEPH MUGNES, DENIS RHODE, JEAN-PIERRE NICOLAON (in memoriam)

Rechercher un club

la boutique s'abonner