Un soutien montivillon pour l'Ukraine

Le Rotary Montivilliers Mer et Vallée a apporté son soutien aux réfugiés ukrainiens aux portes du front.

Image Un soutien montivillon pour l'Ukraine

Après la fourniture d’équipements médicaux spécialisés (fauteuils...), les aides aux collectes de don du sang, l’envoi de médicaments et produits pharmaceutiques au Liban et bien d’autres participations, c’est vers les familles en difficulté et les réfugiés en Ukraine que la volonté de soutien du Rotary club Montivilliers Mer et Vallée s’est portée.

 

Daniel et Frédéric, deux ambassadeurs au front
Face au déchainement de violence et aux bombardements infligés au peuple ukrainien, des besoins se sont vite fait sentir pour ce peuple agressé, envahi et désorienté par la démolition de nombreux établissements de soins et de santé. D’où l’idée de Daniel Fidelin de proposer un déplacement en Pologne, pour soutenir les réfugiés à 90 km de la frontière ukrainienne, une grande première qui fera date dans les annales du club local. Le but est d’apporter des médicaments et des vivres non périssables. La rencontre avec Frédéric Gravelines, son complice, a été le détonateur du projet approuvé par quatorze membres lors d’une réunion hebdomadaire, validé par l’accord de principe et soutenu par le président du Rotary club Montivilliers Mer et Vallée.


La chaîne rotarienne s’organise
Dès lors, le duo volontaire pour mener l’opération pouvait préparer une expédition d’environ 4000 km.
A chacun sa tâche : Daniel Fidelin s’occupe de la logistique, Frédéric Gravelines de l’hébergement. Faire le maximum bien entendu avec le minimum des moyens financiers disponibles. Les locations d’un véhicule, étudiées vers les grandes surfaces s’avérant coûteuses, c’est finalement auprès des établissements Viard, loueurs de véhicules, qu’un Master allongé était mis gracieusement à disposition.
Les Rotariens montivillons ont alors sollicités les connaissances locales et des collectes sont organisées dans les supermarchés Carrefour City à Epouville et Auchan Montivilliers pour récupérer des vivres non périssables, produits d’hygiène. Près de 400 kg de médicaments et produits pharmaceutiques donnés par la Croix Rouge ou acquis financièrement sont ajoutés à l’aide alimentaire pour remplir à ras bord le véhicule utilitaire de 1,3 t de charge utile. Le projet prend définitivement sa forme avec l’apport de dons divers et le soutien du gouverneur du district qui prend en charge le carburant nécessaire au voyage.
Pendant ce temps, Frédéric Gravelines avait établi le plan de route, direction Lublin (350 000 habitants) en Pologne, parcours de 1850 km qui se faisait obligatoirement en plusieurs étapes.


Invités à la Fête nationale
Partis le 30 avril pour un premier arrêt à Douai, chez les parents de Fred, le convoi s’est ensuite dirigé vers Potsdam,
ville d'Allemagne, capitale du Land de Brandebourg située près de Berlin et terme de la première étape
pour prendre un repos bien utile chez Matthias et Petra. Le lendemain, avec changement de chauffeur toutes les
deux heures, cap sur Lublin, terme du voyage aller qui était atteint vers 17h30. Là, accueillis chaleureusement par
Ewa et Francis, heureux de voir leurs hôtes arriver, ainsi que Mateo, coordinateur du périple, ils purent faire
connaissance et préparer la distribution de la cargaison qui n’aura que le surlendemain à cause de la Fête
nationale organisée mardi 3 mai en mémoire de constitution de 1791. Cérémonie militaire empreinte de
recueillement à laquelle les Montivillons furent conviés à assister ainsi qu’au défilé en costume traditionnel avec
le Maire en tête vers la place centrale où se produisaient des chants et danses. Deux charmantes demoiselles
virent même inviter les hôtes à participer. Chants, drapeaux, photos et recueil de dons s’ajoutent aux
circonstances non sans un petit pincement au cœur.


L’horreur à l’Hospice du Petit prince


Cette première journée de découverte n’était qu’un avant-goût de ce qui attendait Daniel et Frédéric. Après une soirée conviviale passée dans la Datcha de Mateo à apprécier les spécialités locales préparée par Barbara et arrosée à la Vodka, un deuxième point fort attendait les hôtes.
A 11 heures, le rendez-vous à l’Hospice du Petit prince permettait de mesurer la misère et la détresse d’un peuple martyrisé : maman avec la main sur le cœur et un enfant handicapé physique et mental à l’accueil... Tous les enfants polonais étaient rentrés chez eux pour laisser place à 52 familles ukrainiennes accompagnées de leurs enfants handicapés. Ce centre accueillait également des femmes violées en Ukraine et d’autres qui accouchaient sous X, l’IVG étant interdite en Pologne. Selon le programme établi, une bonne partie du camion était déchargée avec l’aide des employés du centre.
Un religieux était parti très tôt chercher un handicapé lourd pour revenir saluer les deux normands et les remercier en leur remettant un diplôme. Une partie des produits acheminés irait en Ukraine dans un couvent accueillant des familles, celui-ci avait été bombardé et des véhicules étaient détruits.
Destination ensuite vers un établissement construit par un professeur de médecine destiné à accueillir des jeunes ukrainiens malentendants et malvoyants. A chaque étape, franchissant un pas de plus dans la misère, un don était remis par Daniel et Frédéric, satisfaits de pouvoir apporter une touche d’humanité, si petite soit-elle, un peu de lumière et d’espoir.


Discours et cap retour
Un repas officiel entre Rotariens, ponctué de discussions très intéressantes pour mieux connaitre les actions des uns et des autres informait du financement de l’école de musique Paul Harris et l’aménagement d’une ambulance neuve pour plus de 100 000 euros à destination de l’Ukraine. Echanges de fanions et cadeaux ponctuaient cette journée animée et chargée d’émotions.
Le lendemain, la délégation normande, attendue sur les marches de la mairie de Lublin, était reçue était reçue par le Maire dans son bureau. Discours (avec traducteur) pour expliquer les modalités prises pour l’accueil des Ukrainiens et invitation du premier édile à revenir pour approfondir et développer les relations sont échangés. Daniel Fidelin ne manquait pas de souligner les excellentes relations avec le Rotary de Lublin et évoquait le possible échange avec la maison de l’Europe, comme déjà fait avec l’Estonie. La réunion se terminait par la séance de photos et échanges de cadeaux.
Au retour, au passage devant le Grand Hôtel, siège du Rotary de Lublin, une attention fut portée à une plaque commémorative mettant en avant deux personnages importants pour le mouvement rotarien en Pologne :
- Marcel Stefanski (décédé en 2010), Français membre du Rotary du Hainaut et responsable du Comité France-Pologne du district D-1670, homme avec lequel le RC Dublin Centrum a réalisé plusieurs actions humanitaires. Il a été le premier guide dans le monde international du Rotary.
- George Léopold Seidler, philosophe, professeur de l’Université Maria Curie Sklodowska à Lublin et recteur de cette université, ancien directeur de l’institut de la Culture polonaise à Londres – Fondateur des deux premiers Rotary Club de Lublin.
La livraison faite et la mission accomplie, c’était l’heure du retour vers la France. Le temps de croiser quelques convois militaires et chars en direction de l’Ukraine et de retrouver Matthias à Potsdam en milieu d’après-midi. Un peu de repos dans le parc du Château de Frédéric II et échange de fanions lors du diner à Potsdam. Le lendemain matin, lors d’une promenade matinale, Matthias faisait apprécier quelques endroits incontournables comme la demeure de Truman, ancien président des Etats-Unis, celle de la femme de Goebels, bras droit d’Hitler, l’immeuble abritant la Stazi, police politique d’espionnage et contre-espionnage de la RDA et le célèbre pont où étaient échangés les prisonniers.
Cap enfin sur Douai, puis Montivilliers au terme d’un séjour inoubliable, riche en émotions, en relations amicales et contacts chaleureux avec la famille rotarienne dans un pays moderne aux bonnes structures.
Il reste désormais à poursuivre les contacts et réfléchir à une collaboration ou un échange suivi.
Le Rotary club Montivilliers Mer et Vallée dispose déjà de deux ambassadeurs pour aller dans tous les pays du monde.

 

Dans la même rubrique

Image UNE TABLETTE OCULAIRE POUR DES ENFANTS HANDICAPÉS

-

UNE TABLETTE OCULAIRE POUR DES ENFANTS HANDICAPÉS

L'UEEP (Unité d'Enseignement pour Enfants Polyhandicapés)de l'école Luxembourg à Meaux a…

Lire
Image DIAGONALES CONTRE LA SCLEROSE EN PLAQUE

-

DIAGONALES CONTRE LA SCLEROSE EN PLAQUE

Les Rotary clubs de Dunkerque et Dunkerque Horizons accueillaient Luc Pace qui marche pour la cause sclérose en plaques en…

Lire

Rechercher un club

la boutique s'abonner