L'EDITO DE FRANÇOISE DURAND PRESIDENTE DU MAGAZINE ET DIRECTRICE DE LA PUBLICATION

Image L'EDITO DE FRANÇOISE DURAND PRESIDENTE DU MAGAZINE ET DIRECTRICE DE LA PUBLICATION
Un monde fragile. Tous les jours, les évolutions d’un monde en pleine mutation rappellent nos fragilités ; la mondialisation fait se rencontrer des cultures éloignées géographiquement, la presse et les réseaux sociaux nous informent sur tous les mouvements politiques et tous les mouvements de pensée, les modes de vie les plus variés se rencontrent et se copient. Pour autant, cette évolution en direction d’une uniformisation du quotidien ne conduit pas systématiquement à une amélioration permanente des conditions de vie. De nombreux Rotariens l’ont bien compris, eux qui vont bénévolement se mettre au service des autres et œuvrent en France et à l’étranger pour aider des populations, parfois bien lointaines. PolioPlus a été et est encore le thème fédérateur du Rotary ; tant que la poliomyélite ne sera pas éradiquée, les Rotariens seront présents sur le terrain. Mais cela n’empêche pas d’autres actions de se développer et Rotary Mag présente les témoignages de certains d’entre eux. La fragilité de notre monde est aussi soulignée par les échanges que les moyens de locomotion et de communication mettent bien en évidence. Nous avons maintenant à combattre des maladies que nous avons cru disparues de chez nous depuis notre enfance et cela nous rappelle que la vaccination a été longtemps très utile pour protéger les pays européens et qu’elle répond encore et toujours aux besoins de nos populations, partout dans le monde. Rotary Mag aborde aussi en septembre d’autres évolutions de notre quotidien. Les connaître nous aide à participer au monde actuel en veillant à ce que ses fragilités soient dénoncées et réparées.