Mai 2024 : l'édito de Françoise Durand, présidente du magazine

Image Mai 2024 : l'édito de Françoise Durand, présidente du magazine
Servir d’abord ! Cette devise officielle du Rotary International est dans l’esprit de chaque Rotarien. Dès la première convention du Rotary en 1910, un Rotarien Arthur Frederick Sheldon déclarait « seule l’intégrité envers autrui paye. Les affaires, c’est la science du service. Qui sert le mieux autrui profite le plus. » Son discours a été tellement applaudi qu’il est devenu la base même du Rotary et en 1950 il a été synthétisé par la devise « Servir d’abord ». Aujourd’hui, comme en 1910 et en 1950, les Rotariens de partout s’engagent pour améliorer le quotidien des autres. Dans ce numéro, Rotary Mag s’appuie sur la présentation de Stephanie Urchick, présidente élue du Rotary International, pour témoigner de la magie du Rotary, le thème retenu pour l’an prochain. Il insiste sur quelques actions significatives, celle réalisée par des clubs parisiens pour appuyer les efforts de l’association Habitat & Humanisme dans l’aide au logement (voir en pages 52-53) et celle effectuée par un groupe de Rotariens sous l’impulsion du gouverneur du district 1710 pour aller au Pakistan vacciner les enfants et ainsi répondre à l’appel du Rotary pour l’éradication de la polio dans le monde (pages 54-55). Cette qualité d’engagement, nous la retrouvons dans tous les Rotary clubs ; c’est pourquoi il est si important et si enthousiasmant de rencontrer d’autres clubs lors de nos déplacements, qu’ils soient professionnels ou de loisirs. Nous touchons ainsi du doigt la réalité du Rotary ; si ses effets peuvent sembler magiques, ses actions et leurs résultats sont concrets . Les lycéens qui se sont retrouvés dans le cadre des Journées Rotariennes de la Jeunesse en Bourgogne l’ont bien compris (pages 16 et 17 ) ; les trésoriers qui eux gèrent au quotidien leur club le savent aussi (pages 14 et 15). Tous les Rotary clubs, où qu’ils soient, en sont l’expression vivante et l’exemple du Rotary club Andorre nous le montre, tout comme les Rotary clubs cités dans les pages 56 à 65 qui ont réalisé des actions pour autrui. A la suite de Paul Harris, le fondateur du Rotary, ROTARY MAG tient à valoriser les résultats des milliers de Rotariens, Rotaractiens et Interactiens qui « servent d’abord ».

Rechercher un club

la boutique s'abonner