Jean Pruvost

La story de la langue française

Linguiste, professeur émérite de lexicologie et fervent défenseur de la langue française, Jean Pruvost revient, dans son dernier livre La Story de la langue française, paru fin 2020, sur l'intrication bien plus forte que l'on ne l'imagine entre l'anglais et le français. En septembre, il est l'invité de Rotary Mag.

Image Jean Pruvost


Dans votre livre La Story de la langue française, vous faites l'analyse passionnante du voyage de certains mots d'un côté à l'autre de la Manche. Racontez-nous celui de « couvre-feu» ?


Comme c'est le cas bien souvent, c'est un mot dont le sens a évolué au fil des siècles. Au début du XIVe siècle, on trouve ce mot anglais: the curfew. Qui n'est en réalité rien d'autre que la déformation phonétique de l'ancien français « cuevrefeu » désignant alors le fait d'éteindre le feu dans la cheminée pour éviter les nombreux incendies du Moyen-Âge ou pour se dissimuler aux yeux des ennemis. Cet exemple, parmi d'autres, permet de percevoir qu'il y a eu de nombreux mots français passés dans la langue anglaise dans le sillage de Guillaume le Conquérant. Puis bien plus tard, le courant s'est inversé, faisant revenir dans notre langue tout un ensemble de mots difficiles à endiguer, dont beaucoup, tels que le mail, le bacon, le toast, le budget, ont pourtant aussi des racines en vieux français.

Les plus partagés

Jean Pruvost