Les monnaies alternatives ont la cote

Les créations de monnaies modernes se multiplient

Bitcoin, Libra, cryptomonnaie, monnaies alternatives… ces mots ont fait irruption dans notre quotidien. Ces moyens de paiement suscitent intérêt, mais aussi méfiance. Regard sur ces créations monétaires modernes qui se multiplient. Texte de Jérôme Blanc

Image Les monnaies alternatives ont la cote

Ces dernières années, l’émergence et la popularité du Bitcoin ont accoutumé le grand public à l’idée selon laquelle nous n’utilisons pas que l’euro, que nous pouvons choisir d’autres monnaies et que les innovations accroissent peu à peu ces possibilités. Le projet de Facebook de créer sa propre monnaie, le Libra, irait dans ce sens.
Pour bien comprendre le mouvement en cours, il faut apporter trois précisions à cette idée.

Des milliers de monnaies alternatives existent dans le monde
Le Bitcoin n’est que l’une des monnaies alternatives qui ont émergé depuis les années 1980. On relève également des systèmes d’échange local (SEL) et des banques de temps, qui sont de petites associations permettant à leurs adhérents de réaliser des échanges dans un cadre non marchand et non professionnel. Les banques de temps n’ont de banque que le nom et portent des formes d’échange convivial où les services sont valorisés en temps consacré à les fournir ; elles sont souvent considérées comme des outils possibles de construction et d’entretien du lien social et de l’entraide à l’échelle de petits territoires comme des quartiers de grandes villes par exemple.
Il existe aussi des monnaies locales généralement qualifiées en France de monnaies locales complémentaires, voire complémentaires et citoyennes. Leur vocation est de circuler dans le tissu économique de proximité pour soutenir une économie ordinaire faite de commerces et de producteurs indépendants et locaux, orientés vers un développement territorial soutenable. La France est en pointe à ce sujet, avec une reconnaissance de ces monnaies par la loi de 2014 sur l’économie sociale et solidaire. On y compte un nombre impressionnant de monnaies locales (plus de 80 en 2019), le dispositif le plus étendu d’Europe (l’Eusko, dans le Pays basque) et une implication croissante des collectivités locales qui trouvent là un outil intéressant de dynamisation de leur territoire (contre des centres-villes délaissés par exemple) et de réorientation écologique des activités (avec l’implication de producteurs bio, d’électricité d’origine renouvelable etc.).
On doit aussi signaler des systèmes de crédit mutuel interentreprises, moins nombreux mais pour certains très marquants comme le Sardex qui, en Sardaigne offre aux PME locales la possibilité de réaliser une part de leurs transactions interentreprises en une unité de compte interne, moyennant un accès au crédit sans taux d’intérêt ; ce qui leur permet d’économiser du cash tout en renforçant le tissu économique ilien.
Quant aux cryptomonnaies, elles ne forment que l’un des types de monnaies alternatives ; encore faut-il éliminer du décompte tous les « cryptoactifs » selon le terme consacré par les autorités de régulation qui relèvent de logiques purement financières (lever des fonds) et non d’objectifs monétaires (régler des transactions).
 

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image La contrefaçon, un marché global juteux et dangereux

Un impact certain dans l'économie

La contrefaçon, un marché global juteux et dangereux

Il a la forme et le design d’un sac Vuitton, mais à y regarder de plus près, un élément sème le…

Lire
Image Déserts médicaux : le bout du tunnel  ?

Des remèdes contre le manque de…

Déserts médicaux : le bout du tunnel ?

À l'entrée de Lafitte-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne, une banderole se dresse sur le vieux tracteur qui orne le…

Lire

L'invité
du mois

JEAN-LOUIS ÉTIENNE

JEAN-LOUIS ÉTIENNE

« L'aventure est une passerelle entre science et éducation »


Ce 11 décembre, vous célébrez les 30 ans de votre arrivée au pôle Sud lors de la mission Transantarctica. À l’époque, quel message souhaitiez-vous porter ? Cette expédition est…
Lire l'article complet