LE VOYAGE RESPONSABLE : UN CHOIX QUI FAIT SENS

Connaître le monde sansl e dégrader

Pour découvrir les plus beaux endroits du monde sans les effets néfastes du tourisme de masse, une offre alternative existe. L’ engouement pour les démarches responsables et solidaires alimente un marché florissant, mais pas toujours si éthique que ça. Comment s'y retrouver ? Texte de Laure Espieu

Image LE VOYAGE RESPONSABLE : UN CHOIX QUI FAIT SENS

Le tourisme de loisir est l'un des secteurs d'activité qui connaît la plus forte croissance à travers le monde. Envie de dépaysement, de repos, mais aussi d’au- thenticité, face au développement exponentiel de la demande, l’envers de la carte postale pose de plus en plus de questions.

À la croisée des enjeux : le tourisme est à la fois une manne économique énorme(tout de même l’équivalent de 10% du PIB mondial), mais qui conduit trop souvent à détériorer les écosystèmes locaux. Infrastructures massives et inadaptées,surconsommation d’eau, modification des modèles traditionnels, les exemples sont nombreux. À Venise, face aux dégâts causés par les gigantesques paquebots de croisière sur les fondations de la ville et de ses palais, la municipalité a décidé pour 2019 de réduire la jauge des navires autorisés à accoster. La Sérénissime, qui a perdu la moitié de ses habitants en trente ans, excédés par la fréquentation excessive, espère ainsi protéger sa lagune et retrouver un peu de sa sérénité. Même chose pour le Machu Picchu, victime de sa beauté et dont les sols et les constructions s’érodent sous les pas des visiteurs, ou certaines plages de Thaïlande, fermées pour permettre aux coraux de se restaurer...

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image EUROPA-PARK : LA SAGA DES MACK

La dynastie des parcs d'attractions

EUROPA-PARK : LA SAGA DES MACK

Tout a commencé en 1974, dans le parc rempli d’arbres centenaires du château de la ville de Rust, en…

Lire
Image Développer la francophonie, toute une entreprise

L'avenir de la langue française est…

Développer la francophonie, toute une entreprise

Les marchés au sein du monde francophone représentent 400 millions de consommateurs et connaissent une croissance rapide,…

Lire

L'invité
du mois

PATRICE FRANCESCHI

PATRICE FRANCESCHI

« On ne s'occupe plus de la beauté du monde »


Vous êtes le capitaine de La Boudeuse, avec laquelle vous avez mené des expéditions destinées à sensibiliser le public au changement climatique. En tant que marin et voyageur, comment avez-vous vu évoluer la…
Lire l'article complet