Technologies immersives, la partie émergée du musée

Le musée de demain sera immersif, ou ne sera pas ? L’essor des technologies interroge le temple de l’objet qu’est le musée. Mais de quoi cet engouement est-il le nom ? TEXTE DE SARAH HUGOUNENQ

Image Technologies immersives, la partie émergée du musée

Déambuler dans les paysages terrestres au lendemain du Big Bang et tutoyer les dinosaures, au Muséum national d’histoire naturelle. Plonger dans l’époque de la ségrégation et faire un bout de chemin aux côtés de Claudette Colvin, autre Rosa Parks que l’histoire a éclipsée, dont l’hologramme à l’échelle 1 évolue près des visiteurs du XXIe siècle, dans une salle aux décors bien réels du Centre Pompidou, à Paris. Flâner sur les sites magnifiques du patrimoine mondial, grâce à la modélisation 3D installée à la Saline royale d’Arc-et-Senans (Doubs).Ou encore, assister au vernissage de la première exposition impressionniste de 1874, au musée d’Orsay,inauguré plus d’un siècle plus tard… La visite des lieux culturels laisse désormais place à des « expériences ».Extraordinaires ou incongrues, ces propositions dites« immersives » fleurissent depuis une poignée d’années.

Laboratoire pour l’innovation technologique

« Le musée et la culture deviennent un laboratoire pour l’innovation technologique », nous expliquait en 2015 Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture, alors présidente déléguée de la Fondation Orange, à l’origine d’une application immersive pour le musée d’Orsay. Muni d’une tablette, le visiteur entrait dans l’Atelier du peintre de Gustave Courbet. Une prouesse d’innovation, à l’instar de la projection hors normes, au mitan des années 1980 aux carrières des Baux-de-Provence, de diaporamas synchronisés à des bandes-son. L’immersif a vraiment connu son essor dans les années 2010, parallèlement à celui du numérique et des vidéos à 360°, et au perfectionnement technologique des écrans et vidéoprojecteurs. En France, le Grand Palais, géré par la puissante Réunion des musées nationaux, a longtemps été à la manœuvre pour révolutionner la visite des musées grâce aux nouvelles technologies...
 

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image L'elevage s'adapte à l'évolution mondialisée

L'elevage s'adapte à l'évolution mondialisée

  Il y a 20 000 ans les rennes et les gazelles sont les premiers animaux domestiqués par les hommes. Ce n’est…

Lire

L'invité
du mois

Georges Salines

Georges Salines

« LE DIALOGUE ENTRE PÈRES, D’UNE VICTIME ET D’UN TERRORISTE, A TOUCHÉ BEAUCOUP DE MONDE »


Comment avez-vous vécu le drame des attentats du 13 novembre 2015, et la mort de votre fille ?   Le 13 novembre 2015 est le dernier jour où j’ai vu ma fllle vivante.…
Lire l'article complet

Rechercher un club

la boutique s'abonner