Coup de projecteur sur le phare de la Tour Eiffel

La rénovation du phare de la Tour Eiffel a été réalisée par une PME française, damant le pion à de grands groupes. Une technologie innovante et une maîtrise de l’ouvrage a permis en un temps record de moderniser le phare qui rayonne au-dessus de la ville lumière. CONFERENCE D’ÉRIC REGNARD, TEXTE DE CHARLES CALLIN

Image Coup de projecteur sur le phare de la Tour Eiffel

Cette PME se nomme A2V Mécatronique, en raison de « Applications pour les Vitesses Variables. »  Créée en 1991, cette entreprise de 35 personnes est implantée sur deux sites – Vendôme (Loir-et-Cher) et Rambouillet (Yvelines) - le premier réservé à la production alors que le second s'occupe plus de recherche et de développement (R&D). Cette société d'ingénierie et d'étude mécatronique est capable de développement ainsi que de réalisations électroniques et mécaniques sur mesure autour des produits qu'elle distribue.

 

Un puissant projecteur dès 1889

 

La Dame de fer, de près de 18 000 tonnes, clou de l'Exposition universelle de 1889, a été construite en 2 ans 3 mois et 5 jours par 250 ouvriers et 50 ingénieurs. Inaugurée le 31 mars 1889, il était prévu qu'elle reste 20 ans, mais Gustave Eiffel a eu l'idée de s'en servir pour réaliser des expériences scientifiques et établir des liaisons hertziennes et de Télégraphie sans fil (TSF) pour rendre la tour indispensable. La concession a été renouvelée jusqu'en 1980. 

Dès l'origine, Eiffel avait fait installer un projecteur sur rail poussé par des hommes afin d'éclairer les monuments de Paris pour célébrer l'Exposition universelle du 5 mai au 8 octobre1889 ; dans les années 1950 le phare avait une portée de 300 km et servait de repère aux avions.

Le phare est composé de quatre projecteurs - deux pour chaque faisceau - qui tournent chacun sur un angle de 90°. De conception anglaise, ces projecteurs de marine à volets motorisés d'1,5 tonne chacun, sont équipés d'ampoule au xénon de 80 kW et ont une portée de 80 km.  Effectuant une rotation de 90°, ils sont synchronisés pour former un double faisceau en croix pivotant à 360°. Quand un projecteur arrive en fin de course, le système fait passer l'information au projecteur suivant qui lui va s'éclairer, et le rayon continue à faire le tour. Vu de l'extérieur cela donne l'impression que c'est un rayon lumineux qui tourne autour de la Tour Eiffel dans le sens antihoraire, en 1 minute...

 

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image Les acteurs de l'aide alimentaire ont besoin d'aide

Les acteurs de l'aide alimentaire ont besoin d'aide

Aujourd’hui, nous ne sommes pas suffisamment solides pour absorber le flux de personnes qui ont besoin de l’aide alimentaire…

Lire

L'invité
du mois

Vincent Valinducq

Vincent Valinducq

« Etre aidant est une grosse charge mentale. Mais aider, c'est aimer. »


Comment la maladie a-t-elle fait irruption dans votre famille ? Lorsque j’étais étudiant en médecine. J’avais 26 ans. Les week-ends, j’allais me faire chouchouter chez mes parents, et ma maman venait…
Lire l'article complet

Rechercher un club

la boutique s'abonner