Les Invalides, sanctuaire de l'Histoire de France

L'Hôtel des Invalides pousuit sa mission séculaire d'accueil et de soins des militaires blessés au combat.

Le ministère de la Défense possède un patrimoine immobilier extrêmement riche : 260 sites sont classés ou inscrits à l’Inventaire des Monuments historiques. Parmi eux, l’Hôtel des Invalides incarne à lui seul les quatre derniers siècles de l’Histoire de France.

Image Les Invalides, sanctuaire de l'Histoire de France


Depuis le Moyen Âge, le pouvoir royal s'est préoccupé du sort des invalides de guerre. Trois possibilités s'offraient pour l'accueil des anciens militaires devenus handicapés, la plupart dans un complet dénuement : un placement en abbayes ou prieurés dans lesquels - en tant qu'oblats - ils sonnaient les cloches et balayaient l'église, ou bien un retour à domicile avec une pension, ou encore le regroupement dans un même lieu.

Henri IV eut l'idée d'installer ces soldats, en fondant en 1604 à Paris la "Maison royale de la Charité chrétienne." Son épouse Marie de Médicis n'ayant jamais soutenu cette institution, celle-ci disparut en 1611.
Le problème fut repris par leur fils Louis XIII qui installa les invalides au château de Bicêtre, devenu hôpital sous le nom de "Commanderie de Saint-Louis." Faute de crédits, elle périclita à son tour en 1648.

Après ces deux tentatives, Louis XIV apporta une solution définitive par son ordonnance du 24 mai 1670. Ce geste royal permettait l'accueil de ses anciens soldats dans un état physique et moral précaire, mais surtout d'éviter toute mendicité.

Le ministre de la Guerre Louvois exécuta la volonté royale et l'édifice fut construit en quatre ans par trois des architectes qui avaient élevé le château de Versailles : Libéral Bruant, Robert de Cotte, Jules Hardouin-Mansart...

Texte de Jean-Pierre Casseyre

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image Un monde privé de chocolat

Les changements climatiques impactent…

Un monde privé de chocolat

Et si Noël dans quelques années se fêtait sans chocolat ? "Impossible !" répondraient les plus…

Lire
Image Le Hygge, la recette du bonheur à la danoise

Les Danois ont un art de vivre qui les…

Le Hygge, la recette du bonheur à la danoise

Un dimanche après-midi douillet près du feu, un plaid confortable, la douceur sucrée d’un chocolat chaud et le…

Lire

L'invité
du mois

Gilles de Maistre

Gilles de Maistre

« L'enfance pour combat »


Votre long-métrage Mia et le lion blanc sortira sur grand écran le 26 décembre. Vous y filmez l’amitié entre un lion et une fillette ...sans fllets ni trucages ! En 2012, Ang Lee avait déjà…
Lire l'article complet