Le cancer en voie de phase terminale ?

L’implantation du Centre international de recherche sur le Cancer (CIRC) au cœur du bio-district de Lyon-Gerland d’ici 2022, marque une nouvelle ère pour cette agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce nouveau siège rapprochera le CIRC des autres acteurs de la santé mondiale, dont la future Académie de l’OMS et favorisera de nouvelles collaborations locales et internationales dans le domaine de la recherche sur le cancer. TEXTE DE CLÉMENT CHAUVET

Image Le cancer en voie de phase terminale ?

Basé à Lyon depuis plus de 50 ans, le Centre apporte une contribution exceptionnelle à la lutte contre le cancer dans le monde. En tant qu’agence de l’OMS et membre de la grande famille des Nations Unies, il occupe une position unique pour encourager la coopération et assurer le leadership de la recherche sur le cancer au niveau international. Plus de 320 personnes de 50 nationalités travaillent en permanence au siège du CIRC, à Lyon. Mais si l’on considère son immense réseau de collaborations et de partenariats, ce sont des milliers d’individus qui œuvrent avec le Centre à travers le monde. La qualité de ses chercheurs et de ses projets de recherche fait du CIRC un acteur capital dans la recherche sur le cancer.

 

Une collaboration internationale

 

Le CIRC possède une expérience sans égal en ce qui concerne la coordination d’études collaboratives internationales sur le cancer. Son statut d’organisation internationale, sa relation avec l’OMS et sa réputation bâtie sur l’indépendance, l’objectivité et la qualité de ses recherches, lui confèrent un rôle moteur permettant de rassembler les parties prenantes de différents pays pour étudier des questions sensibles qu’il serait difficile d’aborder dans le cadre des seuls instituts de recherche nationaux.

En collaboration avec des partenaires internationaux, le CIRC exerce de plus en plus ses activités dans le cadre des programmes nationaux de lutte contre le cancer pour évaluer leur efficacité et les freins à leur succès...

Vous n'avez lu que 10% de cet article.

Pour lire la suite :

Dans la même rubrique

Image Il existe une vie (numérique) après la mort

Il existe une vie (numérique) après la mort

En 2100, le nombre de profils Facebook appartenant à des personnes décédées devrait se situer entre 1,4 et…

Lire

L'invité
du mois

Pascal Plisson

Pascal Plisson

« Gogo restera une figure emblématique de lutte pour la scolarisation des filles »


Comment avez-vous trouvé le personnage principal de votre film Gogo, cette arrière-grand-mère kenyane qui retourne à l’école ? Je connais bien le Kenya pour y avoir habité une douzaine…
Lire l'article complet