Des students racontent

25/02/2019 - EXPÉRIENCE internationale

Ils ont entre 15 et 18 ans, viennent de toutes les régions de France : 570 lycéens se trouvent à l’étranger pour l’année scolaire, dans le cadre du programme Student exchange du Rotary. Si la plupart des jeunes souhaitent se rendre dans un pays anglophone, beaucoup se voient proposer d’autres destinations, ce qui les arme davantage pour l’avenir. Témoignages.TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON

Image Des students racontent

Margaux en Bolivie 

Une expérience pour toute une vie !

Je suis à Cochabamba, une grande ville très animée. Ici, ils mangent six ou sept fois par jour !

Quand je suis arrivée je ne comprenais que 10% de ce que l’on me racontait ; au bout de trois mois, je comprends presque tout et parle quasi couramment espagnol.  

 

Au lycée, on m’a mise tout de suite dans le bain : je suis arrivée à 7h du matin à l’aéroport et à 15h j’étais déjà en cours… Je suis passée d’un lycée public en France avec beaucoup de liberté à un lycée privé avec uniforme. Mais les gens sont super sympas et je me suis tout de suite intégrée.

Au bout de deux mois, j’ai changé de lycée pour un autre plus adapté aux étudiants d’échanges afin de faire du théâtre.

Le Rotary d’ici est moins organisé qu’en France, mais nous faisons beaucoup d’activités avec les étudiants d’échanges de Cocha.

Je fais des rencontres exceptionnelles, comme celle d’un chef de cuisine qui a fait ses études en France et qui est le plus grand maître chocolatier de Bolivie : il m’enseigne la chocolaterie !

 

 

 

Marie aux Philippines

La bienveillance des Philippins

 

 

Mon Rotary club d'accueil est entièement féminin; toutes les femmes veulent être appelées "nanay" ou "tita", je  me retrouve donc avec de nombreuses mamans et taties. Tout le monde attendait mon arrivée à l’école, beaucoup me demandent des photos, ce qui très important pour les Philippins. Ma famille m'explique que chaque jour est un cadeau pour eux, alors ils veulent conserver beaucoup de souvenirs. À la fête de l'école on m'a proposé de défiler avec la robe traditionnelle des Philippines, la "filipiniana". J'ai beaucoup appris durant cette célébration, autant sur les danses, les chants, que les costumes traditionnels. J'ai aussi eu la chance de rencontrer le gouverneur de la province, on m'a dit que c’est vraiment exceptionnel ¡Je vous envoie la bonne humeur, la bienveillance et le sourire des Philippins !

 

           

Pierre à Taïwan

Des nouveaux amis avec un cœur exceptionnel

 

Ma classe est spécialisée en langues. Tous mes camarades sont quasiment bilingues en anglais ce qui facilite la communication. En fonction des années et de la classe, les langues enseignées changent. Cette année, nous apprenons le japonais (2h/semaine).

Mes professeurs et mes camarades de classe sont très attentifs pour m’apprendre le chinois. Tous les deux jours, je change de voisin afin d’apprendre de nouvelles choses. En contrepartie, je leur enseigne la base du français. Étant un très grand fan de basket-ball, j’ai rejoint l’équipe de l’école qui a un niveau plutôt bon. Nous nous apprenons mutuellement des mouvements individuels ou collectifs mais surtout, ce sont de bons amis avec qui je partage beaucoup de moments.

 

 

 

Salomé en Australie

Il n’y a pas de meilleure fatigue que celle d’apprendre

 

Mon actuelle mère d'accueil est présidente d'une compagnie de théâtre et m'a proposé de l'intégrer. Je me suis donc retrouvée à danser devant un jury pour une audition, puis à chanter devant un autre jury.

Le Rotary club de Red Cliffs ( 500 km au nord de Melbourne) sponsorise le groupe scolaire local et m'a proposé de participer à une grande excursion. Me voilà partie avec un sac-à-dos de 15kg, de quoi tenir une semaine, avec le matériel de professionnel du camping; il fait froid dans le désert la nuit, chaud la journée... C’est une semaine de bonheur, de découvertes et de rires avec une troupe hétérogène (en âge, sportivité, en manière de penser...). Au total 80 km de marche en quatre jours, trois jours de voyages sur une route inexistante, assez d'ampoules aux pieds pour éclairer une ville…

J’ai participé à diverses actions avec des Rotary clubs, dont des levées de fonds associatifs. Les Australiens disent parfois que  mes expressions « datent de Shakespeare », ce qui fait toujours plaisir ! 

 

Contact: Centre Rotarien de la Jeunesse ,  www.crjfr.org

570 Students français sont à l’étranger en 2018-2019:

202 en Amérique du Sud

166 en Amérique du Nord

145 en Asie

29 en Europe

26 en Océanie

2 en Afrique

 

Comment devenir Student ?

Ce programme concerne des jeunes de 15 à 17 ans 1/2 (au moment du départ), enfants de Rotarien ou non, mais parrainés par un Rotary club. Les candidatures sont sélectionnées par une commission de district en fonction notamment de l’aptitude de l’adolescent à partir une année scolaire à l’étranger, logé dans plusieurs familles.

Les jeunes s’engagent à respecter la règle des «  4 D » au cours de leur séjour : no Drink, no Drug , no Drive, no Date.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même rubrique

Image Rotaract Europe

15/01/2019 -

Rotaract Europe

Le Rotaract Europe célèbrera son trentième anniversaire du 1er au 5 Mai à Belgrade. Depuis 1988, le club…

Lire