LE ROTARACT, UNE COHÉSION RENFORCÉE PAR SON ORGANISATION

01/06/2022 - Magazine n°826 Juin 2022

Né en 1968, le Rotaract réunit des jeunes de 18 à 35 ans désireux de servir dans l’esprit du Rotary, en union avec ce dernier ou de façon autonome. Composé d’étudiants et majoritairement de personnes en activité professionnelle, il est structuré de l’échelon local au plan mondial, chacun apportant ses compétences et vision du monde associatif.

Image LE ROTARACT, UNE COHÉSION RENFORCÉE PAR SON ORGANISATION

Alors que le Rotaract fut pendant un demi-siècle assimilé à un programme de jeunesse du Rotary International, il est entré de plain-pied dans la famille rotarienne en 2019. Le Conseil de législation décida en effet qu’un Rotaract club devenait membre du Rotary International, tout comme les 37 000 Rotary clubs du monde.

 

Le club, depuis peu, membre du Rotary International

Le club est la base du Rotaract, autonome dans ses décisions, dirigé par un président élu pour un an. « L’important turn-over des membres, lié aux études, aux mutations professionnelles et à la limite d’âge de 35 ans pour la plupart des clubs, motivent les Rotaract clubs à renforcer leur comité, doublant dans la mesure du possible certaines fonctions telles que protocole ou responsable de la communication » détaille Virgile Fontana, président du Rotaract club Lyon International. Si les clubs organisent de nombreuses actions d’intérêt général de manière autonome, ils ont fréquemment tendance à unir leurs efforts au niveau du district.

 

Le district facilite la dynamique des clubs

L’implantation du Rotaract apparaît très inégale suivant les districts : les districts 1640 (Normandie), 1740 (Massif central) et 1790 (Lorraine) n’ont que trois clubs, alors que le 1660 (Paris et Ouest de la région parisienne) en compte une quinzaine. Chacun élit pour un an un Représentant Rotaract du district (RRD) dont les fonctions sont d’assurer la cohésion des clubs, transmettre l’information et veiller à ce que les membres bénéficient d’une formation. Pour ce faire, appuyé par une équipe, il prépare plusieurs fois dans l’année une ROD (Réunion d’organisation de district) dont la vocation est notamment de travailler sur des actions fédératrices telle la protection de l’enfance. Les clubs du district 1730 (Côte d’Azur et Corse) ont tous vendu des chocolats de Noël afin de remplacer du matériel d’exploitations viticoles victimes de grands incendies l’an dernier. Certaines actions pérennes du Rotary, comme Espoir en tête ou Mon sang pour les autres, reçoivent l’adhésion de Rotaract clubs qui apportent leur concours. Les liens organisationnels entre le Rotaract et son district rotarien sont variables suivant le choix du gouverneur ; dans certains districts, un adjoint du gouverneur (ADG) assure la liaison avec les Rotaract clubs, alors que dans d’autres est nommé, comme par le passé, un responsable Rotaract dans le comité. Évolution notable dans les comités de districts rotariens, de plus en plus de Rotaractiens accèdent à des fonctions, en particulier la communication et les questions d’environnement.

 

Rotaract France renforce l’efficacité

À la différence des Rotary clubs qui ne sont pas regroupés en instances nationales, les Rotaract clubs le sont dans la plupart des pays. Le Rotaract France est une organisation qui rassemble les 18 districts de France métropolitaine, animée par une équipe renouvelée chaque 1er juillet. L’actuel coordinateur de Rotaract France, Pierre-François Rémy (district 1730), explique que « cette équipe propose des formations à l’ensemble des clubs, relaie la communication auprès des réseaux sociaux, donne des pistes et idées d’actions et le nécessaire pour le bon fonctionnement d’un club ou d’un district. La Coordination nationale se réunit chaque trimestre dans une ville au cours d’un week-end pendant lequel sont organisés des ateliers sur des thèmes tels que l’organisation d’un club, la préparation d’une action nationale, ainsi que les élections des futurs dirigeants. » Les liens de Rotaract France avec le Centre Rotarien de la jeunesse ( CRJ) se manifestent par des remises de trophées CRJ à des Rotaract clubs porteurs d’un projet d’intérêt public original : « quelques centaines d’euros sont alloués par le CRJ afin de soutenir ces actions » précise Philippe Baumon, président du CRJ ; ce rapprochement entre les deux organismes vise à faire connaître le Rotaract aux bénéficiaires des programmes du CRJ ( échanges internationaux de jeunes) qui pourront rejoindre un club. Une convention nationale annuelle réunit l’ensemble des Rotaractiens de France ; la prochaine se tiendra à Strasbourg du 24 au 26 juin, avec en point d’orgue la passation de pouvoir entre l’actuel coordinateur national et son successeur, Romain Plusse (district1780). Cette rencontre est l’occasion de s’informer, de se connaître, de préparer une action commune et d’élire les futurs dirigeants nationaux.

 

Des organisations internationales

Les rencontres internationales sont très prisées par les Rotaractiens qui utilisent des structures adéquates. Il existe 26 MDIO (Multi district information organization) dans le monde. Les districts Rotaract de France ont la possibilité de faire partie, outre de Rotaract France, de Rotaract Mediterranean qui rassemble 34 districts à travers 18 pays, et d’ERIC (Europe Rotaract information center) qui rapproche 116 districts de 47 pays. Ces entités relient les clubs Rotaract pour des actions communes, des rassemblements et des échanges d’idées.

Actuellement, ces MDIO sont très impliqués dans le secours aux réfugiés ukrainiens, aidant notamment des personnes à trouver une famille d’accueil. Les Rotaract clubs de Pologne, de Roumanie et de Scandinavie œuvrent beaucoup dans ce domaine.

Ces MDIO organisent des conventions réunissant des Rotaractiens de plusieurs pays, comme ce sera le cas prochainement au Maroc pour Rotaract Mediterranean, et en Lettonie pour ERIC.

 

 

Une visibilité mondiale

 

« Deux rendez-vous à l’échelle planétaire sont régulièrement organisés : la pré-convention du Rotary International propose chaque année aux Rotaractiens du monde de se rencontrer et d’échanger ; Interota convie tous les trois ans les membres à se rassembler, l’édition 2023 aura lieu en Tunisie » explique Pierre-François Rémy . À la différence du Rotary, il n’existe pas de président au niveau mondial (le président mondial est de facto le président du Rotary International) , mais les échanges internationaux sont extrêmement nombreux au sein du Rotaract, ce qui se constate de plus en plus par des jumelages de clubs et des actions transfrontalières. C’est précisément à partir du 1er juillet 2022 que des projets de Rotaract clubs seront éligibles (selon des critères qui peuvent varier de district en district) à des subventions mondiales de la Fondation Rotary, ce qui démontre une nouvelle et importante considération du Rotary. Une évolution confirmée par la toute récente décision du Conseil de législation (voir article pages 12-13 de ce numéro) d’inclure des Rotaractiens dans des commissions du Rotary International. Le Rotaract est bien devenu une composante du Rotary. Ce rapprochement offrira-t-il aux Rotaractiens l’envie de rejoindre les Rotary clubs ?

 

 

Contact : www.rotaractfrance.org

 

Le Rotaract en chiffres

220 000 membres dans le monde, dont 1400 en France

10 600 clubs dans le monde, dont 120 en France

 

TEXTE DE CHRISTOPHE COURJON 

Rechercher un club

la boutique s'abonner